28 C
Lomé
8 mars 2021
Le Nouveau Reporter

4 approches de l’Unesco pour promouvoir l’alphabétisation dans le monde

De plus en plus de personnes dans le monde ne savent pas lire et écrire. Selon les chiffres de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), au moins 750 millions de jeunes et d’adultes ne savent toujours pas lire et écrire et 250 millions d’enfants n’acquièrent pas les compétences d’alphabétisation fondamentales. Pour l’organisation, cette situation provient de l’exclusion des jeunes et des adultes faiblement lettrés et qualifiés qui ne peuvent pas participer pleinement à leur communauté et à leur société.

Ainsi, l’Unesco a adopté 4 approches pour promouvoir l’alphabétisation. La première vise à bâtir des bases fortes par l’éducation et la protection de la petite enfance. La deuxième permettra de fournir une éducation de base de qualité à tous les enfants. La troisième approche consiste à rehausser les niveaux d’alphabétisation fonctionnelle des jeunes et des adultes qui n’ont pas les compétences d’alphabétisation fondamentales et la quatrième à développer des environnements alphabétisés.

« L’acquisition et le perfectionnement des compétences d’alphabétisation tout au long de la vie font partie intégrante du droit à l’éducation. “L’effet démultiplicateur” de l’alphabétisation autonomise les peuples, leur permet de participer pleinement à la société et contribue à améliorer leurs moyens de subsistance » a souligné l’Unesco.

Lire aussiJournée internationale de l’éducation : face à la Covid-19, l’Unesco appelle à relancer l’éducation