25 C
Lomé
16 mai 2021
Le Nouveau Reporter

5e recensement de la population : le ministre Payadowa Boukpessi avance dans le processus

Pour la réussite du 5e Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, met déjà des dispositions en place. Selon “Republic of Togo”, le ministre a installé des Comités locaux de recensement (CLR).

Selon le confrère, ces comités chargés d’assurer le succès de l’opération, seront essentiellement composés d’élus locaux et de préfets, notamment. Ils auront aussi pour mission d’assurer la mobilisation de la population à l’occasion de ce recensement général de novembre prochain.

Une opération qui présente plusieurs avantages pour la sécurité et le développement du pays. Avantages profitables à tous les niveaux. Notamment, il permet de savoir combien de personnes vivent au Togo et d’établir la population officielle de chaque commune. Aussi, Il fournit des informations sur les caractéristiques de la population : âge, profession, moyens de transport utilisés, conditions de logement…

En plus, les données collectées lors du recensement de la population donnent une idée claire sur les différents projets à réaliser. Ainsi que pour définir les politiques publiques nationales.

Au niveau local, le recensement sert notamment à prévoir des équipements collectifs nécessaires, sur le plan sanitaire et éducatif. Et permet également déterminer les moyens de transports à développer.

Le prochain recensement nécessite un budget de 8,7 milliards de FCFA. Un montant dont près de 80% du budget a été déjà mobilisé, grâce au soutien des partenaires techniques et financiers.

Lire aussi : Droits des affaires au Togo : les députés votent la loi portant code de procédure civile