Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

A la primature, Garba Lompo salue le climat de paix et de stabilité au Togo

Date:

Le représentant permanent de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) au Togo est arrivé au terme de sa mission après cinq ans et trois mois. Avant son départ, il est allé faire ses adieux au Premier ministre, Komi Sélom Klassou à qui il a fait le point de son de son mandat.

Garba Lompo a lors de cette audience, présenté au Chef du Gouvernement l’état de la coopération entre l’institution ouest-africaine et le Togo. Laquelle selon lui est au beau fixe. Tout en félicitant l’engagement du Gouvernement togolais dans la mise en œuvre des différents protocoles, le représentant permanent de la Cedeao, est revenu sur les questions de la paix et de la sécurité. Il a, félicité les autorités togolaises pour les facilités accordées aux institutions de la Cedeao.

« En faisant la situation d’où était le Togo et où se trouve aujourd’hui le Togo sur tous les plans, l’ensemble des protocoles et mécanismes ou instruments élaborés par la Cedeao et mis en œuvre par les Etats membres, je dois vous dire que le Togo se porte bien et que le Togo est un modèle aujourd’hui. L’architecture institutionnelle de développement macroéconomique du Togo fait école et les organisations internationales s’activent et s’inspirent de ce modèle togolais. Sur le plan socioéconomique, le Togo a une place de choix prépondérante en matière de croissance économique. Sur le plan sécuritaire avec les menaces planétaires et le terrorisme, le Togo est aujourd’hui le pays le plus stable des Etats membres de la Cedeao en matière de politique, de paix et de sécurité », a déclaré Dr Garba Lompo à l’issue de l’entrevue.

Pour le diplomate de la Cedeao, ces aspects sont véritablement à saluer, à faire connaître et surtout, à pérenniser. Sur le plan du protocole de bonne gouvernance, de démocratie et des droits de l’homme, « le Togo dû à un certain nombre de réformes constitutionnelles, le Togo qui auparavant était décrié comme nation non respectueuse du protocole, aujourd’hui il y a de multiples réformes qui font que le Togo a une place prépondérante dans le concert des nations et la voix du Togo est forte et porte », a-t-il reconnu.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img