27.2 C
Lomé
25 janvier 2022
Le Nouveau Reporter

Accès aux lieux de culte, la mesure sera-t-elle respectée à compter de ce 3 décembre ?

A compter de ce 3 décembre, l’accès aux lieux de cultes est conditionné par la présentation d’un test PCR négatif ou d’un pass-vaccinal. Ainsi en a décidé, le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires.

La mesure est diversement appréciée par les responsables religieux et les fidèles. Demain 3 décembre déjà, les fidèles musulmans devront se munir de ces documents avant d’accéder aux mosquées. Sur la question, certains d’entre eux préfèrent rester chez eux pour prier.

Des organisations religieuses, dont la Conférence des Evêques du Togo (CET) ont opposé leur refus par rapport à l’envoi des responsables de leurs communautés chargés de contrôler les documents à l’entrée des lieux de culte.

Le gouvernement a-t-il les moyens de sa politique ? Pour faire respecter cette mesure dans les lieux de culte le gouvernement doit déployer des moyens financiers et humains. Ainsi, plusieurs personnes doivent être déployées dans ces différents lieux de culte pour faire respecter la mesure. Alors qu’au Togo, les lieux de culte sont nombreux. On en retrouve presque à chaque coin de rue. L’on se demande comment le gouvernement s’en prendra-t-il pour les couvrir tous.

Même si certains fidèles sont contraints de se vacciner, plusieurs parmi eux ne sont pas encore prêts à se faire vacciner. Les prochains jours nous permettront de savoir si cette mesure sera vraiment respectée.

Lire aussiÀ la veille de son application, la mesure liée à la présentation du pass vaccinal devant les lieux de culte passe encore mal