26.1 C
Lomé
20 mai 2022
Le Nouveau Reporter

Agriculture/carte de fertilité : recommandations pour réussir des cultures dans le zio

La préfecture du Zio, située dans la région maritime, comporte 17 cantons avec une carte de fertilité des sols diversifiée. Ceci selon les données du projet de l’élaboration de la carte de fertilité des sols agricoles du Togo. Cette carte élaborée par l’ITRA renseigne que les sols de cette partie du Togo sont majoritairement ferrugineux tropicaux, ferralitiques et hydromorphes et on y enregistre en moyenne 1155 mm d’eau de pluie par an.

L’analyse des échantillons prélevés et publiés sur son site itra.tg montre que 30 % des sols sont pauvres en matière organique (MO), 95 % très pauvres en phosphore (P) et 80 % très pauvres en potassium (K).
Les techniciens de cette institution agronomique togolaise remarque qu’avec les anciennes recommandations des doses de fumures, les producteurs s’en sortent avec 2,5 tonnes de riz ; 1,5 tonnes de maïs ; 7 à 8 tonnes de manioc ou encore 0,8 tonne de coton par hectare.

Selon ceux-ci la bonne nouvelle, « c’est qu’il est désormais possible de récolter 6 tonnes de riz ; 4 tonnes de maïs ; 25 tonnes de manioc et 1,6 tonne de coton par hectare. Pour cela il va falloir s’en tenir aux nouvelles recommandations pour les principales cultures selon l’état de la fertilité des sols de la préfecture du Zio dans cette fiche technique » rapporte le site de l’institut agronomique.

Il faut rappeler que cette zone de la région maritime est composée des villes comme Tsévié ; Davié ; Gblainvié ; Dalavé ; Kpomé ; Gbatopé ; Gapé-Centre ; Bolou ; Agbélouvé ; Mission-Tové ; Wli ; Abobo ; Kovié ; Gamé-Sèva ; Gapé-Kpodji ; Djagblé ; Adétikopé.