24.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

Agro-business: Ibrahim Sulayman, celui qui rêve comme Aliko Dangote

Ibrahim Sulayman

Ibrahim Sulayman est un entrepreneur qui impose son style grâce à son esprit de la transformation des matières et produits agricoles sur place. Il transforme la matière en poudres et sirops avec des coûts de transformation moins onéreux et avec une capacité de rentabilité de business plus conséquente.

Sa spécialité est la transformation de la datte. Il s’inscrit dans les pas d’Aliko Dangote qui avait déjà imposé sa patte avec les tomates. Il vise avec son produit séduire tout le continent, à commencer par la zone CEDEAO et CEMAC.

Selon nos confrères de financialafrik.com, l’ancien président nigérian, Olesegun Obasanjo dit ceci: « l’agriculture est le nouveau pétrole du pays ». Et il y a urgence à agir en la matière.
Selon la FAO, la facture au niveau des importations pourrait grimper jusqu’à 110 milliards de dollars d’ici 2025. L’organisme spécialisé en agro-alimentaire est clair: « Il faut impérativement assister à l’éclosion de plusieurs centaines de PME/ TPE chaque année dans chacun des 54 états que compte notre continent. C’est une question de survie agricole, économique et sociale », prévient-on au sein de l’organisation. Et les faits ne semblent pas la contredire tant les opportunités économiques demeurent importantes.

Si Aliko Dangote s’est emparé de la transformation de la tomate et y a fait fortune, un autre secteur pourrait aiguiser les appétits, rappelle le confrère. C’est celui de la transformation de la date. Selon l’Institut nigérian spécialisé dans la Recherche sur les Huiles et Palmes et son directeur Hamza Abdulhameed Mohamed, le pays des Super Eagles consommerait 20% de dates produites localement et 80% seraient importées. Alors que ses bienfaits sont nombreux au niveau de la santé, il n’empêche que sa forme ou son mode de consommation n’attire pas les consommateurs. « C’est pourquoi nous avons eu l’idée de le transformer la datte en sirop ou en poudre au sein notre entreprise », affirme Ibrahim Sulayman – CEO de Dates Nature Support Nutrients Limited.

Il faut dire que le marché des dattes au Nigeria est en pleine expansion et la demande y est croissante. On enregistre près de 30% de stocks supplémentaires écoulés chaque année dans le géant d’Afrique qui compte plus de 230 millions d’habitants.

« Ils ont été cliniquement testés comme étant consommables par des personnes de tout âge et de tous les sexes, quel que soit leur état de santé. Même les personnes dont le diabète a été confirmé peuvent consommer les dattes traitées en toute sécurité, que ce soit sous forme de sirop ou de poudre, sans aucun effet néfaste sur la santé. Elles sont également très bénéfiques pour les femmes enceintes et les mères qui allaitent, étant donné leur capacité à favoriser l’allaitement » rapporte le media.

La poudre et le sirop de dattes serait aussi bénéfique pour les hommes souffrant d’une libido faible et d’une insuffisance érectile. La poudre de dattes serait aussi bénéfique en cas de constipation ou de surconsommation d’alcools.

Lire aussi: Agrobusiness