32 C
Lomé
25 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

Année scolaire 2020-2021 : le chronogramme des cours va changer

A quelques semaines de la reprise des classes prévue le 26 octobre, le ministre des Enseignements primaire et secondaire, a tenu à apporter des précisions sur la rentrée académique 2020-2021 qui sera adaptée au contexte de la crise sanitaire.
Selon le ministre Atcha Dedji Affoh, le gouvernement prévoit des mesures pour que cette rentrée soit effective et assurer la protection des apprenants en ces périodes de pandémie au Coronavirus.
« Une semaine avant la rentrée, nous allons mener une campagne de sensibilisation. Nous avons prévu des émissions radio, des affiches, des flyers pour expliquer et sensibiliser les apprenants, les préparer pour cette rentrée, puisque cette rentrée ne sera pas comme d’habitude », a laissé entendre le ministre présent lors de la dernière conférence de presse animée par la Coordination nationale de gestions de la riposte contre la Covid-19.
En ce qui concerne les mesures de distanciation sociale à imposer dans les écoles, le ministre a indiqué que l’effectif des élèves par classe sera revu à la baisse au plus 30 apprenants par classe
« En temps normal, nous avons environ une soixantaine voire quatre-vingts élèves par classe. Mais aujourd’hui avec le coronavirus, cela n’est plus possible. C’est ainsi que nous avons demandé aux directeurs régionaux de faire les choses pour qu’on ait une idée sur les effectifs dans chaque établissement. On prévoit construire avant la rentrée des appâtâmes améliorés, fabriquer de nouvelle table-bancs pour pouvoir repartir les élèves. Cette distanciation sociale est très importante », a fait savoir Atcha Dedji Affoh.
Le ministère entend rendre disponibles, plus de dispositifs de lave-mains, de masques de protection dans les écoles sur l’ensemble du territoire avant la rentrée prochaine.
Le chronogramme des cours subira aussi un changement selon le ministre. Ainsi, les cours auront lieu de lundi à samedi, y compris les mercredis après-midi.
« Nous sommes obligés d’aller à l’école du lundi à samedi », a insisté le ministre.