31 C
Lomé
4 mars 2021
Le Nouveau Reporter

Assemblée générale des Nations unies : la gestion de la Covid-19 au Togo abordée par le premier ministre

Le Premier ministre, Victoire Tomegah-Dogbé a représenté le président de la République, Faure Gnassingbé à l’Assemblée générale extraordinaire consacrée à la lutte contre la pandémie du Coronavirus tenue à son siège à New-York par visioconférence les 03 et 04 décembre 2020.

Dans son discours, le Premier ministre a traité des différentes mesures urgentes prises par le gouvernement togolais afin de contenir la propagation du virus et protéger les populations, en initiant dès l’apparition de la maladie, plusieurs mesures d’ordre sanitaire, juridique et socioéconomique.

Aux différents travaux du Conseil de crise présidé par le Chef de l’Etat, s’est ajoutée la création d’une coordination nationale de la gestion de la riposte (CNGR). Des infrastructures sanitaires dédiées ont été construites, réhabilitées et équipées en vue d’accueillir les patients et des travaux se poursuivent toujours dans ce sens. Des dispositions ont été prises à l’endroit du personnel soignant, qui a bénéficié d’une assurance spéciale, de primes, et de formations.

Sur le plan juridique, des mesures spécifiques ont été prises dans le cadre de l’état d’urgence, grâce au feu vert du Parlement qui a autorisé le gouvernement à légiférer par ordonnances. Une force spéciale anti-Covid a ainsi été mise sur pied, afin de veiller au respect de la stratégie de riposte et aux dispositions prises au fur et à mesure.

Sur le plan social, la gratuité de l’eau et de l’électricité a été déployée, des distributions de vivres accrues au profit des plus vulnérables, et un programme spécial d’aide par transfert monétaire dénommé Novissi a été rendu opérationnel, salué et cité en exemple par la communauté internationale.
Sur le plan économique, 400 milliards FCFA (soit 10% du PIB) ont été mobilisés par la création d’un fonds de concours de riposte et de solidarité Covid-19, constitué de ressources disponibles avec les contributions de l’Etat, des partenaires internationaux, du privé et d’autres bonnes volontés.
« Le Togo salue l’ensemble des actions qui sont menées actuellement pour faciliter l’accès des pays à faible revenu aux vaccins, qui sont développés dans le cadre de la lutte », a déclaré le Chef de l’Etat. A cet effet, a-t-il annoncé, le pays « adhère pleinement au dispositif « Accélérateur ACT » et s’engage à accueillir le vaccin COVAX au bénéfice des populations ».

Victoire Dogbé a par ailleurs remercié au nom du président togolais, tous les partenaires au développement qui se sont mobilisés dans la lutte aux côtés du Togo.

A ce jour, le pays recense 3 051 cas confirmés, parmi lesquels 2 599 guéris, et 387 cas toujours sous traitement. 65 décès ont été enregistrés dont les « ¾ étaient atteints de pathologies reconnues comme des facteurs de comorbidité (hypertension, diabète, obésité, cancer) », a précisé le Premier Ministre.

Lire aussi:https://www.lenouveaureporter.com/la-bceao-remarque-de-taux-directeurs-stables-dans-la-zone/