33 C
Lomé
2 décembre 2020
Le Nouveau Reporter

Atakpamé: les communes partenaires du ProDeGoL s’initient aux mobilisation des recettes et à l’élaboration des budgets primitifs 2021

Une dizaine d’acteurs composés de maires, de secrétaires généraux et des directeurs des Affaires financières, venus des communes partenaires du ProDeGoL Kloto 1, Sotouboua 1, Yoto1, Zio 1, Ogou 1 et Amou 1 ont entamé ce mercredi 28 octobre à Atakpamé (environ 175 km au nord de Lomé), un atelier intercommunal de bilan des Plans de Mobilisation des Recettes (PMR) rapporte l’agence savoirnews.

La rencontre qui prend fin ce jeudi est placé sous le thème: « mise en œuvre des PMR 2020 et perspectives pour 2021 ». Elle est organisée par lesdites communes avec l’appui financier du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL). C’est un atelier qui, selon le confrère, permettra aux participants de partager les expériences des collectivités territoriales en matière de mobilisation des recettes propres et d’élaboration des budgets communaux dans un format de « Communauté de pratique ».

A la fin les différents participants à l’atelier seront en mesure de connaitre la situation de l’exécution des PMR ou des budgets au 30-09-2020, la note de l’incidence du Covid-19 sur les finances des Communes de l’Afrique de l’Ouest, les bonnes pratiques en matière de mobilisation des recettes, des approches de mobilisation de recettes dans le contexte de COVID-19, le rôle des commissions des affaires économiques, les régies de recettes dans la mobilisation des recettes et niveau de fonctionnalité, les documents et les étapes d’élaboration du budget, le budget supplémentaire 2020 (contexte et situation de son élaboration), la boîte à outils pour l’élaboration du budget primitif 2021, le plan de trésorerie prévisionnel etc…
Le confrère précise qu’à l’ouverture des travaux, Mme Kouigan Yawa, maire de la commune Ogou 1 a souligné que la communalisation a engendré beaucoup d’attentes au niveau de la population.
Pour rapprocher le pouvoir public de la population à la base, il faut des recettes, ce qui nécessite des organisations pour mobiliser ces recettes. Et comment les mobiliser pour les mettre au service de développement ?.

Mme Kouigan a salué l’initiative dans son ensemble et tous les acteurs impliqués tout en soulignant l’importance de l’objet de la rencontre dans le contexte sanitaire actuel lié à la Covid-19.
La mobilisation optimale des recettes et la maîtrise du processus budgétaire par les acteurs de ses partenaires sont des points essentiels de la planification opérationnelle du ProDeGoL, a-t-elle précisé.

Lire aussi: https://www.lenouveaureporter.com/la-startup-promagric-recherche-115-millions-fcfa-pour-sinstaller-en-cote-divoire-et-au-togo/