30 C
Lomé
10 avril 2021
Le Nouveau Reporter

Bac I 2020 au Togo : les ministres Affoh Atcha-Dedji et Tairou Bagbiègue en « mode surveillance »

Débuté lundi 17 août 2020 sur toute l’étendue du territoire national, l’examen du probatoire (Bac I) a été au centre des préoccupations des ministres El-Hadj Affoh Atcha-Dédji et El-Hadj Tairou Bagbiegue, qui ont fait le déplacement des centres d’écrit ce 18 août, pour s’assurer de l’effectivité et du déroulement.

Le ministre des Enseignements primaire et secondaire, El-Hadj Affoh Atcha-Dédji et celui de l’Enseignement technique, de la formation et de l’Insertion professionnelle, El-Hadj Tairou Bagbiegue, ont effectué une tournée dans plusieurs centres d’écrit de Lomé, notamment au Lycée Tokoin II, au Lycée de Bè-Kpota, au Lycée scientifique d’Attiégou, à l’Institut technique la “Colombe de Dieu” d’Agoè-Nyivé et au Lycée du “2 Février” d’Agbalépédo, rapporte Repères d’Afrique.

« Partout où nous sommes passés, nous avons été agréablement surpris. Toutes les mesures barrières ont été respectées. Nous-mêmes quand on est arrivé dans les établissements, on nous a présentés les dispositifs de lave mains, nous nous sommes lavés les mains avant de rentrer dans les classes. Et quand on est rentré dans toutes les classes que nous avions visitées, la distanciation a été respectée. Tous les élèves ont respecté les consignes. C’est une très bonne chose. Nous nous réjouissons que l’année a pu être sauvée. Avec l’aide et la contribution de tout un chacun, le Togo maitrisera le coronavirus », a expliqué le ministre Affoh Atcha-Dédji.

Pour EL-Hadj Tairou Bagbiegue, « Ça se passe dans de très bonnes conditions d’observation de la distanciation des mesures sanitaires et nous avons trouvé des élèves tranquilles, rassurés dans l’examen qu’ils sont en train de passer. (…). Le PND a besoin de la main d’œuvre, des techniciens. Faisons donc appel à nos apprenants de faire l’effort de s’orienter vers les filières industrielles particulièrement les femmes », a conseillé le ministre Tairou Bagbiegue.

59150 candidats prennent part cette année au Bac I dans l’enseignement général dont 23455 filles, soit 39,6%. Sur 1516 candidats dans les séries techniques cette année, on dénombre 80 fille dans les séries industrielles.

Lire aussi : Togo : les dates des examens scolaires révélées