27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Bombardement de civils au Burkina Faso : le Togo innocenté

Plusieurs civils ont trouvé la mort alors que les forces régulières burkinabè cherchaient à neutraliser un groupe de terroristes. Accusé sur les réseaux sociaux d’incursion en terre Burkinabè au lendemain de cette opération, le Togo vient d’être innocenté. En effet, l’Armée burkinabé a reconnu sa responsabilité dans ces tueries.

À travers un communiqué en date du 03 août 2022, les premiers responsables de l’armée burkinabé ont présenté leurs sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes après avoir endossé la responsabilité.

« L’Etat major présente ses sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes, dont on ne connait pas encore le nombre exact »peut-on lire dans leur communiqué.

Tout en réaffirmant l’engagement de ses troupes à collaborer pleinement avec les services compétents et les populations afin d’éclairer toute la population, le chef d’état-major général a précisé que l’événement malheureux a eu lieu en début du mois d’août.