31 C
Lomé
4 mars 2021
Le Nouveau Reporter

CHAN 2021/Togo : Ouro-Agoro Ismail, un « Lukaku africain » en pleine ascension

Au sortir de l’historique victoire (2-1) des Éperviers A’ du Togo face aux Crânes A’ de l’Ouganda, le public sportif, les acteurs – spécialistes du football africain et mondial, n’ont d’yeux que pour un seul homme : Ouro-Agoro Ismail. Élu homme du match, le jeune attaquant togolais Ouro-Agoro Ismail a été le casse-tête de la défense ougandaise. Les qualités physiques, athlétiques et techniques dont il fait preuve lui valent des surnoms typiques de l’attaquant Romelu Lukaku.

Remplaçant lors de la première journée face au Maroc, Ouro-Agoro Ismail a été titularisé à la pointe de l’attaque togolaise lors de la deuxième journée face à l’Ouganda. Seul en pointe dans un système 4-2-3-1, Ouro-Agoro a brillamment joué le rôle de pivot et d’appui qu’exige un tel système. Le jeune attaquant togolais dégage quatre grandes qualités. La première, très visible, est son impressionnante carrure avec un physique qui lui permet s’imposer et de gagner des duels même entre plusieurs adversaires.

Deuxièmement, derrière ce physique, se dégagent une vitesse et une rapidité en dépit de cette carrure. En effet, Ouro-Agoro Ismail a eu cette facilité de prendre de vitesse la défense ougandaise ou de mettre dans le vent son vis-à-vis dans un “un contre un”. Tertio, Ismail a un jeu de tête qui permet de dévier les balles aériennes pour ses coéquipiers. La première occasion du match à été créée par lui sur une tête sauvée par la défense ougandaise sur sa ligne de but.

 

Ouro-Agoro Ismail élu homme du match (Ouganda-Togo)

Quatrièmement, toutes ses qualités sont couronnées par une aisance technique. Ouro-Agoro Ismail, gaucher, s’est joué de la défense ougandaise grâce à sa technicité qui lui permet de garder la balle pour faire remonter offensivement son bloc équipe. Les dribbles en finesse et les passages en force sont exécutés avec une dextérité technique.

Intelligent dans les déplacements offensifs, discipliné tactiquement, jeu sans ballon, capable d’évoluer sur l’aile, appels latéraux et dans le dos de la défense, Ouro-Agoro Ismail a véritablement donné du file à retordre à l’Ouganda.

En seulement 90 minutes, le jeune attaquant togolais a fait montre de toutes ses qualités validées par le trophée “homme du match” reçu. Par ailleurs, il dispose d’une qualité de frappe exceptionnelle qu’il n’a pas exploitée. Réserve-t-il le surprise aux Rwandais probablement.

Ouro-Agoro prenant de vitesse son adversaire

Les buts somptueux de Kyeyune et de Richard Nane n’ont pu voler la vedette à la prestation de Ouro-Agoro Ismail, surnommé le bison, le taureau, ou mieux le “Lukaku africain”. Ces qualités font, en effet, penser à Romelu Lukaku, l’attaquant belge évoluant à l’Inter de Milan.

Évoluant en première division à l’Association sportive des conducteurs de Kozah (ASCK) au Togo, Ouro-Agoro Ismail, fait partie des acteurs clés de la qualification historique des Éperviers A’ pour le CHAN, avec à la clé les rencontres préliminaires de la Ligue africaine des champions avec l’ASCK en 2019.

Lire aussi : CHAN/Ouganda 1-2 Togo : Historique ! Les Éperviers ont picoté les Crânes ougandais