33 C
Lomé
2 décembre 2020
Le Nouveau Reporter

Clasico Barça vs Real : « trois coups KO » pour les Madrilènes

La messe du 245e clasico en Liga espagnol entre le FC Barcelone et le Real Madrid, a été dite ce samedi 24 octobre 2020, lors de la 7e journée du championnat. Le Barça, 9e au classement avec 9 points (un match en moins), reçoit dans un stade vide du Camp Nou, le Réal Madrid, 3e avec 11 points.

La première partie du “El Clasico” a été un appel du Real auquel le Barça a répondu. Les Merengue ont allumé ce choc dès la 5e min avec une frappe croisée enroulée de Frederico Valverde, une passe en profondeur de Karim Benzema. Sonnés, les Blaugranas ont réagi 3 min après : dans un trou de poche, Lionel Messi trouve Jordi Alba qui sert Ansu Fati dans la surface.

Le jeune Espagnol conclut en caressant du droit la balle. Ansu Fati devient le plus jeune buteur de l’histoire du Clasico avec 17 ans et 357 jours. Le Real a eu l’occasion de corser l’addition n’eut été l’incroyable face à face raté par Benzema. Le sextuple ballon d’or, Messi est également passé à côté d’un but. Après avoir crocheté Sergio Ramos, l’argentin bute sur Thibaut Courtois : 1-1 à la pose.

L’entame de la deuxième période a été à l’image de la première, à la différence des buts. Il a fallu attendre l’heure de jeu pour assister à un tirage du maillot de Ramos par Clément Langlet : penalty. Sans trembler, le capitaine Ramos se fait justice : 2-1 pour le Real (63e minute).

Alors que le Barcelonais résistaient aux assauts offensifs des madrilènes grâce aux gardien Neto, le milieu croate Lucka Modric, entré en jeu, a scellé la victoire des siens en marquant le troisième but du Real Madrid à la 90e minute, sur une “Golazo” dans la surface adverse.

Les entrées d’Antoine Griezmann, Ousman Dembélé, Matin Braithwaite et Trincao ne changeront rien au marquoir. Victoire 3-1 pour les hommes se Zinedine Zidane chez le rival barcelonais de Ronald Koeman qui perd son premier Clasico en tant que coach.

Lire aussi : Amical / Togo-Soudan : les Éperviers méritaient mieux que le nul