28.9 C
Lomé
4 décembre 2021
Le Nouveau Reporter

Climat et saisons : situation instable en Afrique de l’ouest depuis quelques années

Ces dernières années, même les spécialistes semblent ne plus rien comprendre aux variations des saisons en Afrique de l’ouest. Les prévisions qui sont faites sont parfois confrontées aux dures réalités climatiques. Cette situation met à rude épreuve la vie des citoyens de cet espace.

Certains pays comme le Togo connaissent depuis quelques années une longue sécheresse. Même jusqu’au mois de Mai, l’on cherche la pluie en vain. La petite saison des pluies qu’enregistrait le sud du pays est désormais quasi inexistant. Le nord du pays qui par le passé n’était pas très arrosé, connait aujourd’hui des inondations.

Certains pays de la sous-région comme la Côte d’Ivoire vivent des inondations répétitives. Les pays du sahel qui étaient connu comme étant des zones désertiques, connaissent ces dernières années de graves inondations. L’année dernière, le Sénégal, le Niger, le Mali, le Burkina-Faso et un peu plus loin, le soudan, étaient sous les eaux.

Selon les experts, des quantités de pluies qui devaient tomber en deux ou trois mois, se déversent en l’espace de quelques jours. Ceux qui sont avisés savent sans l’ombre d’un doute qu’il s’agit là d’événements météorologiques extrêmes liés aux changements climatiques. Le Centre régional AGRHYMET du CILSS, vient de faire de nouvelles prévisions saisonnières agro-hydro-climatiques pour les pays de la zone soudano-sahélienne.

Inondation dans un pays du Sahel l’année dernière

« La saison des pluies 2021 serait globalement humide avec : des quantités de pluies équivalentes à supérieurs aux moyennes saisonnières de la période 1981-2010 sur le Sahel centre et Est, un démarrage précoce à normal, une fin tardive à normale, des séquences sèches à tendance plus longues en début de saison et moyennes vers la fin, et des écoulements globalement moyens à supérieurs ».

Cet article est rédigé en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques rendue possible grâce au soutien financier du gouvernement du Québec

Lire aussi : Week-Eco août 2021 : la jeunesse francophone se donne rendez-vous à Atakpamé