29.1 C
Lomé
25 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

CNAP: l’ANC invite le gouvernement à “mettre le temps à profit pour rechercher un consensus sur le cadre électoral”

Lors d’une rencontre qui a eu lieu ce mardi 23 septembre, Jean-Pierre Fabre rapporte que selon le gouvernement les réformes électorales proposées à la Concertation entre acteurs politiques (CNAP) viendraient après la mise en place des institutions comme le Sénat et la Cour constitutionnelle avec l’intention d’accélérer le processus pour les élections régionales, note “Global actu”.

Le confrère retient que selon les responsables de l’ANC, pour le gouvernement, les réformes électorales viendraient après la mise en place des institutions comme le Sénat et la Cour constitutionnelle.

« De sorte que l’opposition et le gouvernement travailleraient ensemble au sein des institutions, à l’amélioration du cadre électoral », a-t-on souligné. Et pour Jean Pierre Fabre « Les élections au Togo donnent toujours lieu à des contestations en raison de l’absence de consensus sur le cadre électoral. Il faut en finir avec l’organisation d’élections dans la précipitation et l’improvisation ».

Le confrère affirme que selon l’ANC, puisque l’organisation des élections régionales ne dépend d’aucune échéance constitutionnelle et que c’est la volonté du gouvernement qui les détermine, il est raisonnable d’améliorer le cadre électoral avant toute élection.

Ainsi le parti de Jean Pierre Fabre propose qui’« Il serait donc judicieux de mettre le temps à profit pour rechercher un consensus sur le cadre électoral, en améliorant plusieurs de ses éléments constitutifs notamment le fichier électoral, la CENI et la Cour constitutionnelle »,.