29.1 C
Lomé
25 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara soutient Amadou Gon Coulibaly pour une éventuelle succession

Après le retrait volontaire d’Alassane Ouattara de la course à la magistrature suprême, son parti, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a choisi dans la foulée Amadou Gon Coulibaly pour tenter de prolonger la domination de la droite ivoirienne d’obédience houphouëtiste.

Amadou Gon Coulibaly

A l’occasion d’un Conseil politique extraordinaire, tenu pour expliquer aux militants le choix du président sortant de ne plus briguer de mandat supplémentaire, le RHDP a désigné le candidat qui le représentera à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain. Celui-ci n’est ni plus ni moins qu’un proche d’Alassane Ouattara, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

« Le président Houphouët disait : vous verrez après moi, les Ivoiriens vont trouver quelqu’un qui fera mieux que moi. Moi, je dis la même chose. Et je serais là pour accompagner cette personne » a promis Alassane Ouattara en ouverture de la séance.

Découvrir aussi : Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara ne briguera pas un 3ème mandat

Puis, s’en sont ensuivies des louanges des grands décideurs du parti en l’occurrence Hamed Bakayoko qui a félicité la « rigueur, la « méthode », « l’organisation » et la « force de travail » du nouveau candidat. Pour lui, « après Ado, c’est Amadou Gon Coulibaly. Je suis persuadé qu’il est le mieux placé pour assurer la relève ». Voilà un choix qui lance la campagne présidentielle du RHDP qui, comme les autres partis en lice, mettra tout en œuvre pour remporter la joute.

Mais qui est Amadou Gon Coulibaly ?

Agé de soixante et un (61) ans, Premier ministre ivoirien depuis 2017, Amadou Gon Coulibaly est issu d’une grande famille du nord du pays. Il incarne la nouvelle génération. Ingénieur de formation, il est décrit comme un homme discret mais assez appliqué, travailleur, méthodique et dévoué : « Un technocrate discipliné qui a toujours refusé de se mettre en avant, considérant que c’est un manque de respect envers le chef ». Ces derniers mois, Amadou Gon Coulibaly a anticipé sur sa prochaine candidature en sillonnant les régions du pays, vantant par la même occasion, les réalisations sociales de son parti. Par-dessus tout, il s’agit d’un fidèle d’Alassane Ouattara avec qui il collabore depuis 30 ans et qui le considère comme un « fils ».

Lire aussi : Côte d’Ivoire : à quoi doit-on s’attendre après ce choix politico-stratégique d’Alassane Ouattara ?