27.1 C
Lomé
21 mai 2022
Le Nouveau Reporter

Coup d’État au Burkina Faso : la CEDEAO réagit

Face à la situation de coup d’État au Burkina Faso, la CEDEAO dans un communiqué déclare suivre « avec une grande préoccupation la situation dans le pays ». Le communiqué signé par le président de la Commission de l’organisation intergouvernementale ouest-africaine, Jean-Claude Brou, la même occasion, ce dimanche 23 janvier 2022, a invité les militaires burkinabés à « demeurer dans une posture républicaine » et à « privilégier le dialogue avec les autorités ».

« La CEDEAO appelle au calme et marque sa solidarité avec le Président Roch Marc Christian Kaboré, le gouvernement et le peuple du Burkina Faso », a indiqué le texte de l’organisation intergouvernementale ouest-africaine.

Très tôt dans la matinée de dimanche, des tirs à l’arme lourde ont été entendus au Camp Sangoulé Lamizana et Baba Sy à Ouagadougou.

En réaction, le porte-parole du gouvernement burkinabè Alkassoum Maïga a confirmé les tirs, mais avait démenti le coup d’État.
Il faut rappeler que le 8 janvier dernier, une dizaine de militaires et des civils avaient été arrêtés pour des suspicions de coup d’Etat au Burkina Faso.