Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Cour d’Appel de Lomé/Inceste : la loi frappe fort un père pour des rapports sexuels répétés avec ses filles mineures

Date:

La Cour d’Appel de Lomé a condamné mardi 19 octobre dernier le nommé K. Magbo à 10 ans de réclusion criminelle et 20 millions d’amende pour inceste sur ses deux filles mineures. Selon les faits présentés par l’avocat général, l’accusé dans le courant de l’année 2013 à 2017, n’a trouvé mieux à Lomé que ses filles biologiques mineures pour assouvir sa libido. L’homme posait ses actes « ignominieux » et « irresponsables » sur ses filles pendant 4 ans jusqu’à ce que l’aînée ne tombe grosse.

” Courant l’année 2017, la nommée A. Magbo, fille de sieur K. Magbo était tombée malade. Conduite à l’hôpital, les médecins ont posé un diagnostic qui a révélé une grossesse. Interrogée sur l’auteur de ladite grossesse, elle a déclaré que son père, K. Magbo en était l’auteur avant de préciser que celui-ci abusait d’elle depuis 2013. Elle a également affirmé que K. Magbo abusait également de sa petite sœur G. Magbo tout en précisant qu’après ses abus sexuels, leur père les menaçait de les tuer si elles en parlaient “, a rapporté l’avocat général tiré des aveux obtenus des victimes.

Selon les déclarations de l’avocat général, les actes sexuels se répétaient dans une pièce de chambre où vit la petite famille, la mère des filles y compris. Et c’est dans la nuit profonde, alors que tout le monde semble dormir profondément qu’il jouit de ses propres filles.

L’accusé a été interpellé à la suite d’une plainte de la mère et les témoignages des victimes où il a été mis aux arrêts il y a quelques années. Un crime grave que l’homme, bien portant a reconnu à la barre mais dit que s’il avait posé ces actes, c’est que sa femme le sevrait de relations sexuelles.

A l’issue du procès, la Cour a suivi le réquisitoire en condamnant M. Magbo à 10 ans de réclusion criminelle pour inceste et à une amande de 20 millions de F CFA.

Au Togo, l’inceste est puni conformément à la loi d’une peine de 5 à 10 ans de réclusion criminelle et d’une amande de 5 à 20 millions de F CFA.

Lire aussi: Togo /Justice: début des audiences en assises,1ère sentence….

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société