25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Covid-19 : Andry Rajoelina voit un potentiel économique dans l’artémisia

Les présidents tanzanien et congolais ont expressément manifesté leur volonté d’importer le traitement à base de plantes (artémisia) qui s’est révélé efficace contre le coronavirus. De cette sollicitation de plus en plus accrue, le président malgache, Andry Rajoelina y voit un potentiel économique fort pour son pays.

En raison de son importante valeur sur le marché, le président malgache encourage la culture de l’artémisia. Dorénavant, il souhaite que l’on cultive davantage la plante dans le pays puisque sa valeur en tonne est de « 3000 dollars contre 350 pour le riz ». Actuellement, Madagascar a une capacité de production de 3000 tonnes d’artémisia par an.

Lire également : Covid-19 : les ministres de la Santé de l’Uemoa se rencontrent ce jeudi

Le leader malgache, persuadé que « l’heure de la solidarité africaine » a sonné, s’est entretenu par visioconférence avec plusieurs de ses homologues du continent pour promouvoir le Covid-Organics, consommable en décoction et en tisane.

D’ailleurs, une délégation bissau-guinéenne s’est récemment rendue dans l’île rouge pour récupérer des lots d’artémisia destinés aux quinze (15) Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

A ce jour, Madagascar compte 149 patients du covid-19 dont 99 guéris et un (01) seul cas grave.