Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Covid-19 : la chloroquine remise en cause, « une fantaisie délirante », dénonce Didier Raoult

Date:

Elle est disponible et peu coûteuse. La chloroquine a fait parler d’elle ces derniers jours. Depuis que le professeur Didier Raoult a annoncé qu’elle pourrait être prescrite dans le traitement du covid-19, les réactions se sont multipliées. La molécule a d’ailleurs intégré l’essai clinique européen de grande ampleur baptisé Discovery. Très tôt, une nouvelle étude publiée en mai 2020 dans la revue The Lancet pointera du doigt un risque de mortalité accru chez les personnes atteintes de covid-19. Quel contraste quand on sait que plusieurs pays notamment africains emploient déjà le médicament dans le traitement de leur patient. Didier Raoult ne change pas de position. Mais il dénonce plutôt cette étude qu’il qualifie de « fantaisie délirante ».

Selon la nouvelle publication de The Lancet l’Hydroxychloroquine est inefficace. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) semble avoir foi en cette étude. Visiblement, les résultats de cette étude paraissent peu convaincants, à en croire le professeur Didier Raoult. Dans une vidéo postée, sur YouTube, le 25 mai dernier, le directeur général de l’IHU de Marseille critique cette nouvelle thèse sur la nature dangereuse de la molécule.

« Cette nouvelle étude s’est basée sur du Big Data qui est une fantaisie délirante », dénonce Raoult. « Les chercheurs ont des données dont on ne connaît pas la qualité, qui mélangent tout, qui mélangent des traitements dont on ne sait pas quelle est la dose qu’on a donnée. Et d’opposer à cette étude qui a utilisé 96 000 dossiers de patients, la sienne, basée sur un échantillon réel de 4000 malades », explique-t-il.

A la suite de la publication de The Lancet, l’OMS a pris la décision de suspendre temporairement, ce lundi 25 mai, les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine qu’elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays. Selon Financial Afrik, certains observateurs soutiennent cette décision. Loin de se désister, Didier Raoult maintient sa position selon laquelle la chloroquine pourrait être prescrite dans le traitement du covid-19. Le Bénin avait annoncé que certains de ses cas ont été guéris avec de la chloroquine.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img