24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Covid-19 : la fondation Visa vole au secours des petites et micro-entreprises

La pandémie de coronavirus affecte l’économie du monde entier. Dans cette crise sanitaire, les entités les plus touchées sont les petites et micro-entreprises. La fondation Visa se soucie de leur sort. Elle décaisse 210 millions de dollars pour les soutenir.

Ces fonds sont destinés aux petites et micro-entreprises du monde entier. Cette aide se fera en deux volets. Le premier volet est un programme avec une mobilisation de dix (10) millions de dollars. Ce programme constitue une aide d’urgence immédiate pour aider les organisations caritatives dans les cinq (05) régions géographiques où intervient l’entreprise Visa. Il s’agit de l’Amérique du Nord, l’Amérique latine et les Caraïbes, l’Europe, l’Asie-Pacifique, l’Europe centrale, le Moyen-Orient et l’Afrique. En mettant en place ces fonds, les responsables de Visa entendent donner un coup de pouce à l’économie mondiale en cette période de crise sanitaire.

« Alors que covid-19 continue de se répandre, les communautés en ressentent les effets et ont besoin de notre soutien immédiat. En tant que société mondiale qui exploite une entreprise très locale, nous reconnaissons ce besoin. Nous sommes également engagés dans la reprise à long terme et nous continuerons à explorer les moyens d’accélérer l’activité économique conformément à notre mission qui consiste à aider les particuliers, les entreprises et les économies à prospérer », a déclaré Al Kelly, PDG et président de Visa.

« Le deuxième programme est un engagement stratégique de 200 millions de dollars sur cinq ans visant à soutenir les petites et micro-entreprises dans le monde entier, en mettant l’accent sur la promotion économique des femmes.  Ce deuxième programme se justifie, selon les responsables de cette fondation, par le  fait que les petites et micro-entreprises sont l’épine dorsale de l’économie mondiale, représentant plus de 90 % des entreprises mondiales et contribuant de 50 à 60 % de l’emploi mondial », peut-on lire sur financialafrik.com.

Dans les 200 millions de dollars, 60 millions seront consacrés à la subvention des ONG qui soutiennent les petites et micro-entreprises.

Visa est une entreprise spécialisée dans les technologies de paiements. Elle est composée de banques et de sociétés de crédits.