25.3 C
Lomé
24 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Covid-19 : l’espoir est permis !

Plusieurs mois après le début de la pandémie de coronavirus, la lutte se poursuit. Même s’il est trop tôt pour crier victoire, il faut reconnaître qu’il y a une certaine décrue des contaminations. La situation semble s’améliorer, peut-être à pas de caméléon, mais il y a une lueur d’espoir qui pointe à l’horizon. Visiblement, les campagnes de vaccination portent des fruits dans plusieurs pays. L’espoir est permis !

Certains pays comme l’Inde continuent d’enregistrer des flambées exceptionnelles. Il faut dire que ce pays est l’un des plus sinistrés actuellement par la crise sanitaire. Plusieurs pays volent heureusement à son secours depuis quelques temps. Il faut remarquer que la situation s’améliore dans beaucoup de pays. L’Espagne est l’un des pays qui vient de lever d’importantes restrictions.

Les espagnols ont fêté tard dans la nuit du samedi dernier, la fin (sous réserve) du couvre-feu. Il sera aussi désormais possible de se déplacer entre les différentes régions du pays quand on sait que l’Espagne a tellement souffert de cette crise dès ses débuts, cela rassure sur le fait que le retour à la normale est possible. En Afrique et au Togo où la pandémie n’a pas sévi comme plusieurs personnes le craignaient, l’on peut garder espoir.

On se souvient quand le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirmait que l’Afrique doit s’attendre au pire. Cela avait créé la panique. Aujourd’hui, il ne s’agit pas de jouer au triomphalisme, mais de continuer à respecter les gestes barrières. Et surtout de faire en sorte que la campagne de vaccination puisse réussir.

Les pays comme Israël qui connaissent un certain répit depuis quelques semaines, sont ceux qui ont fait de la campagne de vaccination, un succès. Au Togo aussi on remarque moins de cas depuis quelques jours. Il est très probable que le vaccin fasse son effet. Notre pays à l’instar des autres dans le monde, devrait garder le cap.

Dans quelques mois, l’on pourrait apercevoir le bout du tunnel. 2022 pourrait être porteur d’une bonne nouvelle pour la planète toute entière.

Source : Togo Matin

Lire aussi : L’INAM met en place le centre d’appel « Yiim » pour mieux accompagner les assurés