24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Covid-19 : Sani Yaya a rencontré la Bceao et l’APBEF pour plancher sur la relance économique

Le ministre togolais de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, le directeur national de la Bceao, Koffi Ténou se sont réunis, mardi 05 mai, avec les dirigeants de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Togo (APBEF). Les parties ont échangé sur les effets de la pandémie sur l’économie et le système financier.

En pleine séance, Sani Yaya a rappelé les initiatives entreprises depuis le début de la crise par le chef de l’Etat, notamment la création d’un Fonds national de solidarité et de relance économique doté de 400 milliards de francs CFA pour accompagner les entreprises et protéger les plus démunis.

Ensuite, Kossi Ténou a indiqué que « la Banque centrale avait aussi pris un ensemble de mesures pour atténuer l’impact de la pandémie sur le système bancaire et le financement de l’activité économique dans l’Union ».

Aperçu des acteurs présents

Quant à la présidente de l’APBEF, Mme Odile Affoyon, « le contexte est difficile. L’association redoute une aggravation de la tendance s’agissant de l’évolution du crédit et de l’épargne, tendance qui devra se poursuivre en mai en raison du manque de visibilité quant à une sortie de la crise sanitaire. En plus des actions d’ordre fiscal, les établissements de crédit fondent beaucoup d’espoir sur des mesures d’accompagnement qui pourraient revêtir la forme d’un appui à la clientèle afin, qu’au sortir de la crise, elle puisse honorer les engagements reportés.

C’est pourquoi le ministre Yaya a incité « les responsables des banques à exploiter les conditions offertes par la Bceao afin de répercuter la baisse du taux de refinancement sur le crédit accordé au secteur privé et financer le fonds de roulement des entreprises ». Il a également « demandé aux banques de financer les Systèmes financiers décentralisés (SFD) qui appuieront à leur tour le secteur informel ».