Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Crise des 46 militaires ivoiriens: un accord signé entre le Mali et la Côte d’Ivoire pour faire la paix

Date:

Grâce à la médiation conduite par le Togo, le Mali et la Côte d’Ivoire sont parvenus à la signature d’un mémorandum, permettant de trouver un accord pour une issue pacifique de la crise des 46 militaires ivoiriens ce 22 décembre2022.

Le mémorandum se veut une feuille de route pour une sortie de crise débouchant sur la libération des militaires. La signature de l’accord est intervenue suite à une visite d’une délégation ivoiro-togolaise aux autorités maliennes. Téné Birahima Ouattara ministre d’État, ministre de la Défense de Côte d’Ivoire a reconnu qu’il était temps de parler du malentendu entre les deux pays. Il dit avoir transmis un message du président ivoirien, Alassane Ouattara au président de la transition malienne, Assimi Goita.

Pour le ministre des Affaires étrangères maliennes, Abdoulaye Diop « Nous privilégions toujours la voie du dialogue ». Et pour celui du Togo, Robert Dussey, de préciser ce jeudi à Bamako, qu’il est «heureux (…) d’être témoin et cosignataire d’engagements que les deux parties ont pris».

Il faut dire que cette crise est née suite à l’interpellation le 10 juillet 2022 à l’aéroport de Bamako 49 soldats ivoiriens par les autorités maliennes. Ceux-ci les accusent d’être « des mercenaires » puis inculpés pour « tentative d’atteinte à la sûreté de l’État » et écroués.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société