27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Culture : la 3ème édition de la campagne ‘S’Aimer Au Naturel’ se tiendra en 2023

Depuis 2021, les médias africains Pensées Noires Magazine et le site www.myafricainfos.com luttent contre la dépigmentation volontaire de la peau à travers une campagne de sensibilisation dénommée ‘‘S’Aimer Au Naturel’’.

Pour 2023, tout comme aux premières éditions, 8 femmes seront mises en lumière pour parler de l’acceptation de soi et de la beauté naturelle. Pour l’occasion, un clip vidéo de l’hymne de la campagne sera dévoilé avant mars 2023.

En 2021, la toute première édition de cette campagne a vu la participation des femmes engagées dans la promotion de la beauté naturelle. Ainsi, Mani Bella (Cameroun), Essi King Houmey (Togo-France), Black Amazone (Allemagne), Christelle Johnson (Togo-France), Blanche Bana (Cameroun), Massan Nakou (Togo), Djely Tapa (Mali-Québec) et Maimouna Sako (Côte d’Ivoire-France) ont participé à cette première édition. La deuxième a réuni des femmes comme Victoire Biaku (Togo), Nancy Ongolo (Cameroun), Ayawa Alognon( Togo), Daniella Adabra (Togo – France), Diane NAMA ( Cameroun), Princesse Elisabeth GABA (Togo), Naomie Abenelang-Coffre (France-Gabon-Cameroun) et Bernice Agbodjinou (Togo).

La mise en lumière de ces femmes est une manière de faire la promotion du naturel et surtout d’amener la jeunesse à comprendre les enjeux liés à la dépigmentation volontaire de la peau.

Une chanson, l’hymne de la campagne, baptisée « Black Is beautiful » a été composée dès la première édition de la campagne avec la participation d’artistes femmes à savoir : la Diva Queen Etémé (Cameroun), Noire Velours (Togo), Djely Tapa (Mali-Québec) et Izealedu (Togo). Ce morceau prône l’Amour de soi, et vante la beauté de la peau naturelle quelque soit la carnation.

Lire aussiBiens culturels spoliés : le Togo pourra-t-il réussir l’exploit du Bénin ?