28 C
Lomé
17 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

Dans les mailles de la police : l’artiste togolais Doc Farel chante désormais sur une scène de cambriolage

Un réseau de quatre cambrioleurs, tous des repris de justice, a été démantelé le 24 novembre 2020 à Tsévié, et présenté à la presse. Parmi les 04 malfrats, se trouve l’artiste togolais de chanson Doc Farel.

Crâne rasé, tête baissée, visage fermé, main gauche au hanche, main droite menottée contre celle de son partenaire de vol, telle est la posture de l’artiste togolais Doc Farel comme le montrent les images pendant que la police togolaise le présentait à la presse. Edem Tamekloé alias Doc Farel refait surface dans un réseau de cambrioleurs après avoir disparu de la scène musicale il y a plus de cinq ans.

Doc Farel (à droite) arrêté

Faits conduisant au démantèlement

Selon la police nationale, tout a commencé le 07 novembre 2020, date à laquelle des individus se sont introduits nuitamment dans un atelier de couture sis au quartier Assiama à Tsévié en défonçant la porte avec un pied-de-biche.

Ayant été alerté, le Commissariat de Police de la ville de Tsévié a ouvert une enquête. Celle-ci a permis d’interpeller le 20 novembre 2020, un suspect demeurant à Tsévié.

Plusieurs objets volés ont été retrouvés au domicile du receleur au quartier Lomnava à Lomé. Il s’agit : des pagnes de différentes qualités, des ordinateurs portables et de bureau, des écrans plasma, des bouteilles de gaz, un groupe électrogène, des téléphones portables, des baffles, des amplificateurs de son, des bouteilles de liqueurs.

Ces objets volés sont revendus au marché noir. Des recoupements des résultats de l’enquête, il est ressorti que ces individus seraient les auteurs de plusieurs cambriolages perpétrés dans les localités d’Adétikopé, Djagblé, Tsévié et Lomé. Un quatrième est en fuite et activement recherché par nos services.

Lire aussi : Son concert étouffé dans l’œuf, Santrinos Raphaël confie : « Malheureusement… je n’ai toutefois pas plus de détails »