25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

De jeunes citoyens togolais à l’école de l’engagement politique et de la démocratie représentative

Plusieurs jeunes issus des organisations politiques et de la société civile prennent part à un atelier de réflexion organisé par le ministère des Droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République ce mardi 26 juillet à Lomé.

La rencontre lancée par le directeur de cabinet du ministère, Adjawe Djeri, représentant son ministre, porte sur le thème :  » jeunesse, engagement politique et démocratie représentative ». Elle vise à renforcer leur engagement politique et ancrer la culture de la démocratie représentative dans le pays.

Lançant les travaux, M. Djéri a rappelé que la démocratie, tout comme les droits de l’homme, est un idéal universel et le fondement repose sur des valeurs communes à tous les peuples qui composent la communauté humaine indépendamment des différences culturelles, politiques, sociales et économiques. Il a fait savoir que le Togo s’est résolument engagé à consolider une société démocratique.
Ainsi pour le faire il a souhaité que les actions soient tournées vers un ensemble de valeurs et de principes au centre desquels se trouve la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques.

En effet, cette journée de réflexion vise selon le gouvernement togolais à contribuer à la consolidation des bases et du caractère participatif de la démocratie togolaise surtout celle représentative, à travers la formation citoyenne des principaux acteurs dont les jeunes leaders des organisations politiques et de la société civile.

« La préoccupation des autorités togolaises de donner une place de choix aux jeunes s’est clairement exprimée par l’adoption d’une politique nationale de la jeunesse dont la vision est de faire du jeune togolais d’aujourd’hui et de demain un jeune épanoui capable de se prendre en charge en comptant sur ses propres potentialités et imbus des valeurs républicaines en vue de sa pleine participation au développement de la nation » a précisé le représentant du ministre,

Le directeur du renforcement démocratique, M. Oubo M’bo, a estimé pour sa part que la rencontre veut aussi renforcer la capacité des jeunes pour faire face aux différents défis de l’heure qui se posent partout dans le monde et s’imposent à nous d’une manière ou d’une autre, la démocratie a besoin de champions

Pour les jeunes représentant respectivement les partis politiques ou organisations citoyennes, cette action du gouvernement est la bienvenue. Ils ont invité le gouvernement à des actions concrètes, ce qui pour eux permettra de renforcer l’engagement des jeunes sur le terrain et par là renforcer la démocratie.

Pour finir, le représentant du ministre des droits de l’homme, a invité tous les participants aux travaux à contribuer à faire prendre conscience du rôle crucial qu’ils doivent jouer en matière de participation citoyenne et de consolidation de la démocratie.

Il faut dire que depuis plusieurs années, le gouvernement togolais a développé des actions en faveur des jeunes dont la mise en place du Conseil national de la jeunesse et de divers programmes qui œuvrent pour promouvoir et accompagner les jeunes dans la formation et l’insertion professionnelle.