26.1 C
Lomé
14 août 2022
Le Nouveau Reporter

De Londres à Lomé en motard: David ADEKUNLE ADEYANJU veut en finir avec la polio dans le monde

C’est une foule immense composée de rotariens et des motards qui a accueilli le Rotarien David Adekunle ADEYANJU, président élu du Rotary Club de Ikoyi Metro A.M.(Nigéria), à son arrivée à la frontière Togo-Ghana, la frontière d’Aflao, ce jeudi 26 mai 2022. Celui-ci est parti de Londres à moto le 19 avril dernier pour traverser la France, l’espagne et l’Afrique dans un « RALLYE CARITATIF POUR ERADIQUER LA POLIO ». Dans son périple à travers plusieurs pays, un accueil triomphal lui est réservé pour son initiative de toute beauté et innovatrice avec plusieurs activités, ce fut le cas de son étape au Togo.

Le Rotarien nigérian, parti de Londres a fait 11.695 kilomètres de route après le périple africain en traversant le Maroc, la Mauritanie, le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Ghana. Il est arrivé au Togo et part du Togo le samedi 28 mai en direction du Bénin.

Pour les rotariens du Togo, cette mobilisation et cet accueil qui lui ont été réservés sont empreints d’humanisme à la taille de son engagement à éradiquer la polio dans le Monde.

A son arrivée, il a été accueilli par le Past Gouverneur de District, les Adjoints du Gouverneur du District 9102 du Rotary International, les présidents de Club, les membres des clubs Rotary, Rotaract, Alumni, Interact, Innerwheel, leurs familles, amis et des motards. Ceux-ci l’ont accompagné de la frontière pour atterrir à la plage de Lomé, après avoir fait le tour de certains quartiers de la ville. À la plage, des sensibilisations ont été faites en présence de représentants du représentant résident de l’OMS au Togo, de l’ambassadeur du Nigeria au Togo et plusieurs personnalités de lutte contre la Polio.

Le but du rallye de David Adekunle ADEYANJU de Londres à Lomé
Le but de cette rallie est de collecter des fonds pour intensifier de par le monde la lutte contre la poliomyélite qui est « une maladie vraiment mondiale qui embête tous nos peuples » a fait savoir David. Pour lui « un enfant qui est attaqué par la maladie de la polio vous voyez l’état que l’enfant prend de son enfance jusqu’à grandir. C’est pour cela moi j’ai pris cette initiative pour faire barrage aux polio dans le monde entier. J’ai vraiment choisi cela parce que c’est ce qui me tient à cœur. Donc je conseille aux familles de privilégier le vaccin. Le vaccin est le moyen le plus préventif de toutes maladies et particulièrement la poliomyélite. Raison pour laquelle je sensibilise tout le monde à vacciner tous les enfants et sensibilise aussi les parents de tout mon entourage. C’est très important de le faire pour que la maladie de poliomyélite soit éradiquée partout dans le monde pas seulement en Afrique » a conseillé David Adekunle ADEYANJU.

Sur son parcours, le Rotarien David Adekunle ADEYANJU a fait montre de son engagement à lutter contre la Polio. Un combat qui pour lui va permettre d’éradiquer la Polio. Un parcours très long et pénible, le rotarien a traversé toutes les frontières avec de la facilité sauf l’étape de la Côte d’Ivoire. « Au cours de mon déplacement j’ai remarqué que tout le peuple africain est formidable. Partout où je suis passé, l’accueil a été vraiment très chaleureux et j’ai encore vu que l’africain est un peuple vraiment uni et très accueillant, très jovial et hospitalier » a-t-il fait savoir.

Le Togo a été déclaré sans polio depuis quelques années déjà mais il y a quelques jours selon l’OMS des cas de Polio ont été révélés au nord du Togo et vers le Sud. Donc ce « RALLYE CARITATIF POUR ERADIQUER LA POLIO », est un combat encore plus d’actualité au Togo en raison de ces nouveaux cas de polio révélés après plusieurs années de cas négatif.

Selon la présidente de la commission Polio Plus au Togo, Gina Lawson, « L’action phare du Rotary, c’est l’éradication de la Polio. Depuis 1986 que nous avons entamé l’éradication de la polio on se donnait comme deadline l’année 2000, l’année 2000 est passée sans que la polio ne s’arrête. C’est depuis 2011 que le Togo a été certifié indemne de polio et on est arrivé à 2022. L’Afghanistan, le Pakistan et aujourd’hui le Togo regorge encore de cas de polio. C’est vraiment poignant parce que cette maladie qu’on croyait derrière nous est revenue et ça nous fait mal ». Elle a par la même occasion exhorté les rotariens de ne pas baisser la garde, de ne pas arrêter les campagnes de vaccination, et surtout d’acheter les vaccins contre la Polio.

« J’exhorte tous les rotariens à contribuer davantage aux fonds polio plus pour que nous puissions vraiment éradiquer cette maladie invalidante pour les enfants et les familles » a-t-elle conclu.

Le Rotarien David Adekunle ADEYANJU quitte le Togo ce samedi en direction du Nigeria après une escale qu’il aura à faire au Bénin, après des activités avec les membres de différents clubs de Rotary au Togo.