25 C
Lomé
16 mai 2021
Le Nouveau Reporter

Décès de l’ex-président de la BIDC : que retenir de Bashir Mamman Ifo ?

Le président sortant de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC), Bashir Mamman Ifo, est décédé le 20 octobre 2020 à Lomé, des suites d’une courte maladie. Qui était cet homme qui a rejoint la Banque en qualité de chef de la division des opérations financières de l’ancien Fonds de la Cedeao ?

Au cours de sa carrière à la Banque, le Nigérians Bashir Mamman Ifo a été directeur de la trésorerie (Fonds de la Cedeao), directeur des finances de la Banque régionale d’investissement de la Cedeao (BRIC), directeur général par intérim de la BRIC et vice-président chargé des finances et des services institutionnels (BIDC).

Mamman Ifo a siégé au sein de divers conseils d’administration à l’échelle internationale et locale et a reçu de nombreuses distinctions pour ses contributions dans les domaines de l’éducation, de l’investissement, des finances et du développement.

Il a été nommé président de la BIDC le 11 octobre 2011 et est resté en fonction jusqu’à son départ à la retraite en janvier 2020. La Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC) est le bras financier de la Cedeao qui regroupe quinze (15) États membres, dont le Togo. Le siège de la BIDC est à Lomé au Togo.

Un livre de condoléances est ouvert en son honneur au siège de la BIDC à Lomé. Bashir Mamman Ifo, qu’on peut qualifier d’un homme qui la les finances dans le sang, a tiré sa révérence dans sa 61e année.

Lire aussi : Carnet noir : l’ex-président de l’Assemblée nationale, Fambaré Ouattara Natchaba est décédé