28.9 C
Lomé
18 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Découverte/Football : Palakimwé Luc Taro, ce jeune kinésithérapeute de l’ASKO de Kara…

Ils sont la mèche qui maintient la flamme des sportifs. Ils font un travail dans l’ombre pour mettre en condition les footballeurs. Communément appelés “Kiné”, il s’agit des kinésithérapeutes qui jouent un rôle au sein des clubs togolais. Parmi les compétents kiné togolais, un attire particulièrement l’attention : le jeune kinésithérapeute de l’ASKO de Kara, Palakimwé Luc Taro.

Avec un format particulier du championnat togolais cette saison où les joueurs enchaînent deux matchs en une semaine, il faut un kinésithérapeute compétent et qualifié pour maintenir et aromatiser le jus physique dans les jambes des joueurs. Rôle que le jeune kinésithérapeute principal du club ASKO de Kara, Palakimwé Luc Taro, joue avec tact, dévotion et professionnalisme.

Diplômé de l’Ecole Nationale des Auxiliaires Médicaux (ENAM), Palakimwé Luc Taro est un kinésithérapeute d’État, engagé avec ASKO cette saison. Il détient le savoir-faire de cette science clinique qu’est la Kinésithérapie. Il est au chevet constant des joueurs lors des matchs, des entraînements et même en dehors du terrain.

Palakimwé Luc Taro

« Il nous consacre son temps de sommeil même pour être là pour nous. Même à minuit il est là et ça c’est une qualité qui nous touche positivement et nous booste le moral », ont témoigné des joueurs de l’ASKO.

Massage, rééducation, Palakimwé Luc Taro, cherche à augmenter les capacités fonctionnelles des joueurs ou les aider à s’adapter à de nouvelles conditions dans le cas de la réadaptation. Il est particulièrement doué en masso-kinésithérapie, notamment le massage. Il dispose des techniques manuelles et instrumentales pour satisfaire les joueurs et tout le staff de l’ASKO.

Pour un club aussi ambitieux que celui de l’ASKO de Kara, ce n’est pas un hasard que le jeune togolais, Palakimwé Luc Taro, soit son kinésithérapeute. La carrière reste longue et prometteuse devant lui…

Lire aussi : Dernières heures : le président de la FTF, Guy Akpovy, réélu membre de la commission de discipline de la FIFA