24.1 C
Lomé
29 juillet 2021
Le Nouveau Reporter

Des députés outillés sur l’examen des projets de loi de finances

Le 4e vice-président de l’Assemblée nationale, Pacôme Adjourouvi a officiellement lancé vendredi 18 juin à Lomé un atelier de validation du manuel d’examen des projets de lois de finances. Cette rencontre a été financée par le Projet d’appui à la gouvernance économique (Page). Pendant deux jours les députés seront entretenus sur les fondamentaux de l’examen et du vote des lois de finances.

Le Togo est passé à une gestion axée sur les résultats. Cette réforme concerne la mise en œuvre du budget-programme effectif au Togo à partir de l’exercice 2021. « Cette nouvelle forme de gestion n’est pas sans conséquences sur notre mission de législation en ce qui concerne l’examen et le vote des lois de finances. Désormais, notre analyse des informations financières fournies par l’exécutif, de plus en plus améliorées, ne se limite plus à la logique de moyen mais à l’évaluation des projets de performance que poursuivent les demandes d’autorisations budgétaires », a rappelé Pacôme Adjourouvi aux participants.

L’approche favorise un meilleur examen du budget-programme. Le manuel qui sera validé au cours de cette rencontre va permettre de mieux comprendre les différentes lois de finances. « Nous sommes en train de produire un instrument que les députés ou d’autres personnes peuvent utiliser pour comprendre davantage le budget-programme », a indiqué le président de la commission des finances et du développement économique de l’Assemblée nationale, Djossou Sémondji.

Lire aussiVers un code de procédure pénale innovant au Togo