32.1 C
Lomé
30 novembre 2021
Le Nouveau Reporter

Désormais le payement des soins par voie électronique est possible au CHU S.O. de Lomé


Le paiement des factures par des moyens électroniques est désormais possible au centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio de Lomé (CHU SO). Il est opérationnel depuis le 1er novembre 2021. Ce paiement électronique via T-Money et TPE est fonctionnel à la caisse principale et à la pharmacie.

24heureinfo fait noter que cette innovation doit réjouir les nombreux Togolais usagers de l’établissement public placé sous gestion contractuelle et qui utilisent de moins en moins d’espèces. Désormais, ils peuvent régler de manière sécurisée leur facture avec leur téléphonie mobile ou carte bancaire.
« Après le processus normal de consommation de nos services, le patient ou l’usager soumet à la caisse, ses factures d’acte ou de consultation, ses bulletins d’analyses à faire ou ses ordonnances médicales à payer et peut dire qu’il va régler par T-money, TPE ou en espèces », explique un cadre de l’hôpital. S’il opte pour le paiement électronique, le caissier l’assiste à mettre les codes nécessaires. « A la fin de l’opération, il reçoit ses tickets de caisse correspondant à la même chose comme celui qui a payé au comptant », précise notre interlocuteur qui insiste sur le non prélèvement de frais.

En effet, l’introduction de ce mode de paiement présente plusieurs avantages, notamment le règlement des problèmes de monnaie qui sont très récurrents, la réduction du temps d’attente devant les caisses estimé à 5,2 minutes actuellement ainsi que le risque de vol et surtout, la possibilité de faire payer les frais par une tierce personne qui n’est pas présente avec le patient.

Le confrère précise que cette innovation s’inscrit dans une politique continue de recherche de satisfaction des patients, qui est d’ailleurs passée de 44 à 68% en 2 ans selon un baromètre interne mise en place. La fréquentation de l’hôpital qui accueille près de 130 000 patients par an et réalise plus de 250 000 encaissements a augmenté au trimestre passé (juin à août 2021) de 15,5% par rapport à 2020 sur la même période.