30 C
Lomé
1 mars 2021
Le Nouveau Reporter

Dix-huit hauts gradés de l’armée togolaise admis à faire valoir leur droit à la retraite

Ils sont au total dix- huit officiers des Forces armées togolaises (FAT) qui sont admis à la retraite. Ils partiront le 30 mai prochain selon un arrêté signé par la ministre des armées, Maguérite Gnakadè, relève le confrère “24heurinfo”.

Il précise que parmi ces soldats,figurent notamment les colonels Koffi Yoma, Djato Essodina-membre de l’autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques, Awaté Hodobalo, le préfet d’Agoè, Akagna Kodjo, ancien directeur général par intérim de la gendarmerie nationale ou encore Djibril Inoussa, directeur de la communication des FAT.

Sont également concernés, les lieutenant-colonels Simbia Kpatcha, Tadjoa Djaiga, Awade Wela, Gnakou Aziki, le commandant Towodo Komla, et les capitaines, Kao Bilaou, Badabo Lemou, Poko Leou-Abalo.

Le ministre accorde dans la limite des droits des futurs retraités, un congé libéral de 90 jours valable du 1er mars au 29 mai 2021 inclus délai de route, selon l’article 2 de la décision.

Le confrère rapporte que les concernés seront rayés à compter du 30 mai 2021 des contrôles des FAT, selon la précision de la ministre Gnakadè.