29.1 C
Lomé
6 octobre 2022
Le Nouveau Reporter

Drame de Margba : l’acte de contrition de l’armée et du gouvernement

L’armée togolaise s’est tournée contrit envers les familles, les populations de Margba suite à une bavure qu’elle endosse. Acte courageux et responsable.
Tour à tour, l’armée et le gouvernement togolais ont rendu public ce jeudi 14 juillet un communiqué suite aux tristes événements qui se sont produits dans la nuit du 9 au 10 juillet 2022 ayant coûté la vie à 7 enfants dans la Préfecture de Tône. Un aéronef en patrouille nocturne a effectivement et malencontreusement pris pour cible un groupe de personnes qu’il a confondu à une colonne de djihadistes en mouvement dans un contexte de renseignements concordants faisant état de menaces d’infiltrations de bandes armées désireuses de mener des attaques terroristes contre des localités, a regretté l’armée avant d’exprimer « ses profonds regrets face à ce drame » et renouveler ses sincères « condoléances aux familles éplorées », tout en renouvelant leur vœu d’un prompt rétablissement aux blessés. Elle a également promis de tout mettre en « ouvre pour prévenir de la survenance de ce genre de drame à l’avenir ».
Le gouvernement qui a dépêché le jour même une délégation ministérielle pour porter son message de compassions aux familles éplorées et à l’ensemble de la Communauté n’a pas caché sa tristesse suite au douloureux événement de Margba et a souligné les efforts déployés par les Forces de défense et de sécurité pour faire avec célérité, une telle lumière sur ce drame.
Evoquant le contexte « d’état d’urgence sécuritaire » en cours dans région, le gouvernement s’est dit confiant suite aux échanges avec les populations, à la qualité des relations existante entre elles et les FDS et les invite à maintenir le cap du respect des mesures édictées de l’état d’urgence.
Venant de la grande muette, un corps auquel on prête souvent, à tort ou à raison, trop d’intentions et à qui on reproche de trop faire régner l’omerta en son sein et autour de lui, c’est un acte courageux qui mérite pour le moins, d’être salué. Le sens de responsabilité, mais aussi la rapidité avec le processus a été conduit pour faire jaillir la lumière, ainsi que la sérénité des responsabilités populations et leur volonté de maintenir une bonne collaboration avec les forces de défense et de sécurité sont autant d’éléments positifs à souligner dans cet acte qui ne constitue qu’une autre preuve de la gouvernance transparente du président Faure Gnassingbé et son engagement à protéger le peuple.