25.3 C
Lomé
24 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Eau potable et assainissement : l’OCDI/Caritas – Aného, le bon samaritain à Tabligbo

La préfecture de Tabligbo sera bientôt dotée de six nouveaux forages équipés de panneaux solaires. Outre ces nouveaux forages, les localités bénéficiaires vont pouvoir jouir de la réhabilitation de cinq autres, de même que la construction de deux latrines scolaires. Cette charité sera l’œuvre de la 5ème phase du « Projet d’Amélioration durable des Services d’Eau Potable et d’Assainissement (PASEPA) dans le sud-est Maritime du Togo », apprend-on de « société civile Médias ».

Estimée à 239.424.305 FCFA, le projet ira au profit de 12 000 personnes dont des femmes enceintes, des enfants de moins de trois ans et des élèves de dix localités du diocèse d’Aného, issues notamment des préfectures de Vo, du Bas-Mono, des Lacs et de Yoto.

Cette nouvelle phase du projet sanitaire lancée le 30 avril dernier va durer trois ans, elle vise à contribuer à la réduction des maladies hydriques, précise le confrère. C’est pourquoi Mgr Isaac Jogues Gaglo, évêque d’Aného, insiste sur la nécessité de promouvoir et d’améliorer l’accès à l’eau potable, ainsi que l’OCDI/Caritas Aného s’est donnée pour mission depuis 2006 de mener des actions qui contribueront à l’amélioration de l’état de santé et du cadre de vie de la population de sa zone d’intervention par la fourniture des services sociaux et des ouvrages d’assainissement de base.

PASEPA est une initiative de développement social portée par l’appui financier de Misereor Kze.

Lire aussi : Le Comité de concertation entre l’Etat et le secteur privé recrute un secrétaire exécutif