25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Edem Adjamagbo déballe tout sur sa start-up Semoa et l’assistante Dédé

Dans la lutte contre le coronavirus et son risque de propagation, le promoteur de la start-up Semoa, Edem Adjamagbo a mis en place une assistante virtuelle dénommée « Dédé ». Invité, vendredi 10 avril, sur la radio Pyramide FM, il a expliqué dans les détails le concept qui selon lui, peut être utile à la population ainsi qu’aux services sanitaires gouvernementaux.

Semoa est une start-up spécialisée dans la création de solutions de paiements mobiles qui a adapté ses outils de finance à la santé en créant une solution d’e-santé numérique innovante appelée « Dédé ». Elle se définit comme « une assistante interactive, virtuelle, accessible sur WhatsApp. Dédé est mise en place à partir d’un logarithme basé sur un questionnaire mis au point par l’Institut Pasteur et qui permet d’identifier si une personne présente des symptômes du coronavirus. Ensuite, elle identifie si la personne a potentiellement des facteurs aggravant comme le cancer, la maladie du foie, des défenses immunitaires faibles etc. ».

Joindre Dédé

« L’utilisateur doit ajouter le numéro +228 99 05 05 05 sur WhatsApp et écrire « Bonjour » pour commencer à communiquer avec Dédé ».

Objectif

« Informer la population sur les risques du covid-19, sur les mesures-barrières mais également de répondre à des questions que beaucoup de gens se posent notamment est-ce que la cocaïne ou le ‘’Sodabi Zota’’ permet de guérir le coronavirus ? Ce qui est archi faux. Au contraire, cela peut aggraver la situation. In fine, il s’agit de rassurer la population et participer activement à la lutte contre le covid-19 ».

Fiabilité

« En terme de fiabilité, nous nous sommes basés sur les recommandations de l’Institut Pasteur. Nous avons soumis les tests à plusieurs médecins togolais et français qui l’ont analysé et ont attesté que c’est un outil qui va sauver des vies. Nous n’avons pas la même fiabilité qu’un test sérologique. Nous faisons un pré diagnostic qui pourra être confirmé ou infirmé par les services de santé ».

Services offerts

« C’est la possibilité de faire un pré diagnostic en ligne avec une réponse immédiate qui va être donnée par Dédé. La possibilité de s’informer sur le coronavirus mais également de pouvoir obtenir la liste des pharmacies de garde. Si on arrive à obtenir des soutiens, l’idée pour l’étape suivante serait de mettre en place un système de téléconsultation avec des prises de rendez-vous sur WhatsApp et la possibilité de parler avec un médecin qui pourra prendre en charge vos demandes et étudier vos symptômes qu’ils soient du coronavirus ou pas parce que les autres maladies n’ont malheureusement pas disparu ».

Utilité

« Dédé a son utilité pour les personnes qui lui font appel. Mais elle a également une très grande utilité pour les services de santé gouvernementaux puisque nous avons la possibilité de savoir combien de tests ont été réalisés à Sokodé, Kara, Lomé et sur cette population auto testée, quelles sont les suspicions de cas détectés et ainsi pouvoir éventuellement jauger la dispersion de la pandémie dans la population. Derrière le service rendu à la population il y a également des données qui peuvent être exploitées par les services de santé pour permettre d’ajuster au mieux leurs interventions sur le terrain ».

Pourquoi Dédé ?

« Tout simplement parce que Dédé, c’est le nom de ma grand-mère, Dédé Cornelia Adjamagbo qui était sage-femme au Togo. Aux côtés de Paul Adjamagbo, elle a sauvé beaucoup de vie surtout dans le nord du Togo dans les années 60 et 70. C’est un hommage fort à cette dame qui a également assuré mon éducation ».