25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Éducation : l’année scolaire 2021-2022 s’achève sur une note de satisfecit, selon le gouvernement

L’année scolaire 2021-2022 s’est achevée le 15 juillet 2022. Elle a été marquée par la mise en place progressive de nouveaux procédés de pilotage de l’ensemble du système, dans le but d’améliorer substantiellement les performances scolaires. En Conseil des ministres ce lundi 25 juillet, le ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat a présenté au gouvernement le bilan de l’année scolaire 2021-2022.

Pour le ministère, l’objectif fixé a été atteint au regard des résultats obtenus aux différents examens nationaux. Les taux de réussite suivants ont été en effet enregistrés : pour le Certificat d’études du premier degré (CEPD), 93,30% ; pour le Brevet d’études du premier cycle (BEPC), 82,99% ; pour le Baccalauréat première partie de l’enseignement général, 78 % ; pour le Baccalauréat première partie de l’enseignement technique, 71,71% et pour le baccalauréat deuxième partie des enseignements général et technique 74,34%.

Dans le but de poursuivre l’amélioration du système éducatif, les actions et réformes ayant conduit à l’obtention de ces résultats encourageants nécessitent d’être complétées et consolidées par d’autres mesures en perspective. Ceci, dans un climat de maintien constant de dialogue et de concertation avec les organisations syndicales d’enseignants et de parents d’élèves et pour le devenir des élèves.

Le Conseil des ministres a saisi cette opportunité pour adresser ses félicitations aux apprenants, aux encadrants ainsi qu’aux parents d’élèves qui se sont mobilisés pour aboutir aux résultats obtenus, en particulier pour ce qui est de la progression du nombre de filles parmi les admis.