25.1 C
Lomé
28 septembre 2021
Le Nouveau Reporter

Elim. CM/Tog – Nam : temps forts et caméra isolée

Lors de la deuxième journée des éliminatoires du mondial 2022, les Éperviers du Togo se sont inclinés à domicile (1-0) face aux Brave Warriors (Guerriers courageux) de la Namibie. Voici les temps forts du match et la prestation de certains joueurs togolais au cours de cette rencontre disputée le 05 août dernier au stade de Kégué.

Temps forts

15 premières minutes de la 1ère partie : pressions togolaises sur les Namibiens

21e minute : tête surpuissante de Placca Fessou qui flirte avec la transversale du gardien Kazapua Loydt, sur une longue touche de Tchakei Marouf.

23e minute : Atte Youssifou contre in-extremis du bout des crampons une frappe namibienne et sauve le Togo.

31e minute : le gardien togolais Malcolm Barcola sort le grand jeu (arrêt réflexe du pied droit) sur un face à face avec Iibomdi Absalom. Torpeur côté Éperviers

13 dernières minutes de la 1ère partie : ascendance des Namibiens sur les Togolais sans concrétiser.

43e minute : Tête décroisée de l’attaquant togolais Laba Fodoh sur un centre pivoté du gauche de Djene Dakonam.

54e minute : ouverture du score de la Namibie signée Kambendu Eilmo sur une superbe reprise à la bicyclettée

74e minute : énorme raté Kambendu Eilmo qui manque l’occasion de s’offrir un doublé. Sa frappe s’écrase au pied du poteau droit de Barcola Malcolm

10 dernières minutes de la 2ème partie : occasions de buts multipliées par les Togolais sans concrétiser

Caméra isolée

David Henen : provocations, percussions, dribbles, rapidités, technicités, centres… paresseux dans les tâches défensives.

Barcola Malcolm : Assurance, maîtrise, arrêts réflexes

Djene Dakonam : autoritaire, mais dubitatif dans ses choix de dégagements et de passes

Atte Youssifou : répondant physique, au service du jeu offensif, bonne attitude défensive et offensive

Tchakei Marouf : moins inspiré sur les coups de pieds arrêtés (coup franc), bonne maîtrise balle au pied, jeu de latéralité réussi

Nya-Vedji Elom (entré en jeu) : entreprenant, volonté, prise d’initiative, audacieux, a apporté du jus offensif.

Les Éperviers font deux mauvaises opérations de rang contre le Sénégal et maintenant face à la Namibie. Paulo Duarte reste convaincu d’un lendemain meilleur malgré les 6 points toutes perdues. Le rendez-vous est pris sur octobre prochain pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

Lire aussi : Elim. CM : les Éperviers glissent contre le Sénégal et tombent face à la Namibie