27.2 C
Lomé
25 janvier 2022
Le Nouveau Reporter

Enceintes, près de 1500 filles ont dû abandonner les classes en 2021

Les grossesses en milieu scolaire freinent l’éducation de bon nombre d’élèves. En 2021 par exemple beaucoup de filles ont dû abandonner les classes suite à leur grossesse.

Selon nos confrères d’ « AfreePress », 1 244 filles ont quitté les bancs en 2021 à cause de grossesses précoces.

Sur les 13 468 élèves qui ont abandonné les classes en 2021, 1 244 étaient enceintes. Ces chiffres communiqués par le ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat montrent que beaucoup d’efforts restent à faire, surtout pour l’éducation de la jeune fille.

Le taux d’achèvement du parcours scolaire, est de 85,9% au primaire et de 56,7% au collège.

Lire aussiCantine scolaire urbaine : le projet de la commune golfe 3 en faveur de 5000 élèves