32.1 C
Lomé
30 novembre 2021
Le Nouveau Reporter

Environnement/COP26 : une marche à plusieurs importances pour les amis de la nature, l’ONG JVE

Face aux constats amers du changement climatique, les associations de lutte pour la sauvegarde de l’environnement multiplient les actions pour une planète plus vivable. Ce samedi 30 octobre 2021 à Dapaong (Nord du Togo), c’est à travers une marche à l’initiative de l’ONG Jeunes volontaires pour l’environnement (JVE), que les jeunes ont tiré la sonnette d’alarme sur les dangers auxquels dame nature est exposée au fil des années.

Partis du rond point Orabank, les jeunes ont rallié le siège de l’ONG JVE au quartier Nassablé tous de vert vêtus, munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire entre autres « Nous voulons une planète vivable, un monde viable, une planète équitable », ou encore « Les jeunes ont leur mots à dire », etc.

Au point de chute, les participants ont été entretenus sur l’importance de cette marche symbolique. « Le monde n’est pas actuellement sur la bonne voie pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré. si nous continuons comme nous sommes, les températures vont davantage s’augmenter entraînant de plus en plus d’inondations ,de feux de végétations, de conditions météorologiques extrêmes et de destruction d’espèces », a expliqué Enam K.Guidiglo, coordonnateur de JVE savanes.

Notre objectif, poursuit-il, « est de contribuer à réduire sensiblement la production des gaz à effet de serre. Par ces quelques minutes de marche, nous avons laissé nos motos et nos voitures qui sont des pollueurs de l’environnement ».

Pour les participants, cette marche est d’une double importance du fait que marcher est bon pour la santé et aussi le non usage de motos ou de voiture est salvateur pour l’environnement. Les jeunes ont émis le vœu de voir cette activité se perpétuer afin d’attirer davantage l’attention de la population sur la nécessité de protéger notre environnement.

Le Togo n’est pas resté en marge de cet appel lancé par les amis de la nature du monde entier. Le sommet mondial sur les changements climatiques (COP26), se tiendra au royaume Uni le 1er novembre prochain.

En prélude à cette grande rencontre, il a été demandé à la jeunesse partout sur la planète de se mobiliser afin d’attirer l’attention des dirigeants du monde sur l’impérieux devoir de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Lire aussi : Environnement : des chèques remis aux 13 fédérations et associations sportives lauréates de l’appel à projets de DAGL