24.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

Environnement et développement communautaire : Ibrahima Memounatou promeut la jeunesse et l’excellence à travers le projet « Agoè shém »

La préfecture d’Agoè dispose désormais d’un tout nouveau projet dénommé « Agoè shém », au service de la jeunesse pour son épanouissement dans le développement de la communauté. Le joyau, a été officiellement lancé ce vendredi 09 octobre 2020 à Agoè Cacaveli, par la députée et vice-présidente de l’Unir Agoè-nyivé et Golfe, Ibrahima Memounatou, promotrice et marraine du projet « Agoè shém ». Cette cérémonie a été également marquée par la signature de la convention de sponsoring avec la société CACESPIC-IF Sarl, le partenaire financier.

Impliquer les jeunes dans le développement de leur communes en les emmenant vers l’excellence face aux défis environnementaux, tels sont les objectifs du nouveau projet « Agoè shém », initié et promu par Ibrahima Memounatou, vice-présidente de l’Assemblée nationale togolaise.

« Agoè-Nyivé offre une panoplie d’opportunités d’investissement. Ses habitants à 80% jeune à la recherche de l’emploi doivent pouvoir s’identifier pour répondre aux offres d’emploi qui leur sont offertes. Son excellence madame la vice-présidente de l’Assemblée nationale, Ibrahima Memounatou, nous fait l’insigne honneur de nous doter d’un projet d’opportunités d’affaires pour le développement de notre commune et préfecture », a déclaré Akoété Adanbounou, maire de la commune d’Agoè-Nyivé1.

Présidium du lancement de « Agoè shém »

Prévu pour une durée de mise en œuvre de trois mois, le projet « Agoè shém » offrira aux jeunes de la commune, des formations en technique de rédaction de projet, de présentation, de recherche de financement, de mobilisation communautaire, de pitch, d’art oratoire.

« Tous les jeunes ont des idées qui font naître d’eux, des projets de vie pour améliorer les conditions de vie. Le projet, « Agoè shém » est dont une initiative qui s’inscrit dans cette dynamique. « Agoè shém » offre aux jeunes de relever les défis environnementaux. Au total 400 jeunes seront formés sur les questions environnementales. Ce projet va essentiellement consister de faire une tournée de sensibilisation et soumettre des jeunes à un concours de sélection de projet communautaire. Chaque soumissionnaire devra présenter sont projet devant un jury. Les 5 meilleurs projets seront financés de manière spéciale et le premier meilleur projet recevra un prix d’excellence. Je ne saurai terminer sans témoigner toute ma gratitude au président de la République togolaise, son excellence monsieur Faure Essozimna Gnassingbé et à son gouvernement, pour l’attention particulière qu’il accorde à la jeunesse togolaise pour leur épanouissement. « Agoè shém » est notre manière à nous de contribuer à la vision du président », a expliqué Ibrahima Memounatou, promotrice du projet « Agoè shém ».

En effet, quatre des cinq meilleurs projets seront primés à 2 500 000 FCFA pour leur mise en œuvre et le projet prix d’excellence sera entièrement financé par CACESPIC-IF Sarl.

Aperçu de l’assistance des jeunes au lancement

La cérémonie de lancement, assistée par les autorités publiques, politiques, traditionnelles et les jeunes, a été l’occasion pour Ibrahima Memounatou de signer une convention de sponsoring avec Yaovi Hugues Digo, directeur général de la société CACESPIC-IF Sarl qui finance principalement le projet qui vaut 50 millions de FCFA.

« Lorsque le projet « Agoè shém » a été soumis à notre appréciation dans le but de le sponsoriser, je peux vous dire que d’emblée il a fait l’unanimité. Ce projet rassemble tellement d’atouts à savoir résoudre des enjeux environnementaux, mobiliser la jeunesse comme acteur de développement et ce qui est rare, générer de la prospérité. Il n’est pas question d’aider pour aider, mais encadrer pour plus d’éveil, de prise de conscience, de responsabilités et de richesse partagée », a affirmé Yaovi Hugues Digo, directeur général de la société CACESPIC-IF Sarl.

Créée en 2007, la société CACESPIC-IF Sarl est un consortium qui œuvre dans les domaines de compléments alimentaires, coaching, énergies solaires, parfums, interprétariat, cryptomonnaies, investissement et finance.

Lire aussi : Made in Togo /« Consommer local » : le PM Victoire Dogbe exhorte toute la composante du gouvernement à donner l’exemple