Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Escrime/espace Schengen: Quand des Togolais profitent d’un voyage pour s’installer illégalement

Date:

Des escrimeurs togolais ont profité de l’octroi du visa Schengen par l’ambassade de France, pour s’installer illégalement.

Trois escrimeurs togolais et un entraineur ont disparu, alors qu’ils étaient en voyage en Europe pour participer à une compétition. Les compétiteurs devaient se rendre en France et en Italie. Cette disparition date de quelques mois, et les autorités sportives dont la ministre des Sports et des Loisirs, Dr Lidi Béssi-Kama et le président du Comité nationale olympique togolais (CNO-Togo), Déladem Akpaki, ont pris des mesures disciplinaires suite à une plainte du consulat de France au Togo.

« Lamega Katéma Massaberma, président de la Fédération togolaise d’escrime et directeur sportif du CNO-Togo est suspendu provisoirement et à titre conservatoire de toutes les charges administratives, techniques et sportives liées au CNO-Togo, à l’olympisme et au mouvement olympique, non-olympique dans son ensemble », a publié Déladem Akpaki.
Il faut déplorer une telle pratique qui n’est pas nouvelle. Cela porte du discrédit sur les Togolais et les Africains. On a remarqué que dès que certaines personnes excellentes dans une discipline donnée obtiennent un visa pour participer à une conférence, une compétition etc…, ces personnes en profitent pour s’installer clandestinement afin d’obtenir les papiers avec le temps. Cela est d’ailleurs minutieusement préparé par beaucoup avant le voyage.

Mais, c’est une pratique qu’il faut condamner. Si l’on veut immigrer, il faut le faire dans les règles de l’art.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société