25.1 C
Lomé
14 août 2022
Le Nouveau Reporter

Etat d’urgence sécuritaire dans les Savanes: face à la menace terroriste, la mesure forte de Faure Gnassingbé

Le Conseil des ministres de ce lundi 13 juin 2022 a permis au gouvernement togolais de prendre un décret visant à instaurer un Etat d’urgence sécuritaire dans la région des Savanes.
Face à la menace sécuritaire grandissante, le gouvernement veut se donner les moyens d’agir rapidement et efficacement. Ainsi, cet Etat d’urgence sécuritaire permettra aux Forces de défense et de sécuritaire (FDS) et à tous les autres acteurs majeurs impliqués dans la défense du territoire, de prendre des mesures exceptionnelles pour protéger les populations togolaises.

Comme dans le cas de l’Etat d’urgence sanitaire comptant pour la lutte contre le coronavirus, l’Etat d’urgence sécuritaire qui vient d’être instauré, est une première étape. Si la situation exige que l’on vote une loi d’habilitation pour permettre au gouvernement de prendre des mesures relevant du domaine de la loi et de proroger cet Etat d’urgence sécuritaire, le gouvernement s’adressera à l’Assemblée nationale.

Pour l’instant, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé et son gouvernement sont pleinement dans leurs prérogatives. Il faut rappeler que le Togo a enregistré deux attaques terroristes majeures en moins d’un an. En novembre 2021, cette attaque avait été repoussée avec succès par les militaires de l’opération Koundjoaré postés dans la préfecture de Kpendjal. Il y a quelques semaines, les terroristes sont revenus à la charge.

Cette fois ci, même s’il faut saluer la bravoure des FDS qui a permis de limiter les dégâts, il faut toutefois déplorer la perte de 8 braves combattants, ainsi qu’une dizaine de blessés, et des matériels emportés. Cela veut dire que la situation est grave et qu’il ne faut pas attendre son pourrissement pour agir vigoureusement. Le gouvernement juge donc utile de mettre en place un Etat d’urgence sécuritaire.

Lire aussiTerrorisme/Alerte : La menace pourrait venir aussi de la frontière avec le Ghana