Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

FAT: comprendre l’arrestation du général Félix Abalo Kadangha

Date:

C’est confirmé, le général Félix Kadangha est aux arrêts depuis quelques heures dans une affaire non encore élucidée

Fin décembre 2022, alors que la brise fraîche annonçait la douce nuit de Noël, Faure Gnassingbé choisit de faire retentir un coup de tonnerre dans le ciel du haut commandement de son armée. La brise qui soufflait, bien que fraîche, emporta chaudement et malheureusement, le Général Dadja Maganawoe, chef d’Etat-major général des Forces armées togolaises (FAT), remplacé par le Col Tassounti Djato, nommé général de brigade. De même, Marguerite Gnakade a été relevée de ses fonctions de ministre des Armées par un décret du chef de l’Etat

Pour les observateurs avisés, ce coup de tonnerre était tout sauf un hasard. Et toutes les spéculations allaient alors bon train.

Mais, les spéculateurs avaient tout vu, tout analysé et tout projetté sauf la promotion d’un colonel au grade de Général de brigade au sein de cette armée pour le 10 janvier ( soit 2 semaines après la nomination d’un nouveau chef d’ Etat major général). Jusque là, tout va bien. Même si cette promotion du Colonel Kolemagah Kassawa, chef d’Etat major de l’armée de terre, au grade Général de Brigade a retenti très fort au sein de toute l’armée et au-delà, ouvrant la voie à une nouvelle vague de spéculations .

Mais, que cache une telle promotion surprise et isolée un mardi matin? Encore que la promotion place au même grade le nouveau général et le nouveau chef d’Etat major général. La question était sur les lèvres de nombre de spéculateurs, qui s’attendaient à une succession de nominations dans la foulée.

Mais, 72 heures après, bien loin des nominations appelées de tous les vœux, c’est un autre coup de tonnerre, d’une autre nature, qui retentit au sein de la grande muette: le général Félix Abalo Kadangha, l’ancien chef d’Eat major général des FAT, l’ex commandant de la Force d’intervention rapide (FIR), devenue BIR, est en garde à vue, selon des sources avérées.

Est ce dans une affaire en lien avec son poste actuel de président de la Commission nationale de la lutte contre la prolifération, circulation et le trafic illicites des armes légères et de petits calibres (CNLPAL)? Est ce une affaire en lien avec
l’opération qu’il a menée sur le domicile du demi frère de Faure Gnassingbé, Kpatcha Gnassingbé en avril 2009?

A l’heure actuelle, les questions se multiplient à l’infini tant le nom du Général, beau frère du président Faure Gnassingbé, a tellement circulé dans l’opinion.

À quel autre coup d’éclat faut-il s’attendre au sein des FAT dans les heures à venir ? Bien malin le spéculateur qui pourrait pronostiquer une réponse exacte. Mais attendons …..
.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société