31 C
Lomé
12 mai 2021
Le Nouveau Reporter

FCFA : la réponse de Kako Nubukpo à ceux qui l’accusent d’avoir rejoint la commission de l’Uemoa

Dans un entretien publié par « Jeune Afrique », l’ancien ministre togolais chargé de la prospective Kako Nubukpo est revenu sur sa décision de rejoindre la commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). En effet, l’économiste togolais qui s’oppose au FCFA a été nommé commissaire togolais au sein de la Commission de l’UEMOA. Celui qui est également conseiller spécial du président de la commission de l’Uemoa semble pour certains avoir perdu le combat contre le FCFA.

Pour l’intéressé, il s’agit d’une belle occasion pour contribuer à la transition du FCFA à l’Eco. « La Commission de l’Uemoa est une institution que je connais bien pour y avoir travaillé entre 2009 et 2012 comme conseiller technique coton et chef du pôle analyse économique et recherche, avant de rejoindre le gouvernement togolais. C’est une institution qui a été créée à la veille de la dévaluation du F CFA en janvier 1994, afin d’assurer des fondements réels à la monnaie commune. La feuille de route de la commission de l’Uemoa me paraît plus que jamais d’actualité dans le contexte de transition du F CFA à l’eco, car nous aurons à traiter notamment de l’harmonisation des règles entre l’UEMOA et la Cedeao » explique t-il.

Kako Nubukpo précise qu’il continuera d’œuvrer pour l’émancipation monétaire de l’Afrique de l’ouest. « Je n’ai abandonné aucune de mes convictions, aucun de mes principes. Je pense avoir trouvé ma mission, celle de contribuer à l’émancipation monétaire de l’Afrique de l’Ouest, et j’espère ne pas la trahir. L’avenir nous dira… » a souligné Prof. Nubukpo.

Lire aussiKako Nubukpo dévoile les invités et le programme des Etats généraux de l’Eco