27.2 C
Lomé
25 janvier 2022
Le Nouveau Reporter

Fin du séminaire gouvernemental : un plan d’urgence retenu pour la région des Savanes

Que retenir de ce deuxième séminaire du gouvernement Dogbé qui vient de s’achever ? Il a été retenu 10 jalons structurants pour l’action gouvernementale d’ici le prochain séminaire gouvernemental, notamment un plan d’urgence pour la région des savanes. Le gouvernement togolais s’est en effet réuni en séminaire du 26 au 27 novembre 2021 et en Conseil des ministres le 27 novembre 2021 sous la présidence du chef de l’État Faure Gnassingbé.

Ce deuxième séminaire gouvernemental de l’année, s’est organisé conformément à la gouvernance de la feuille de route gouvernementale, a permis de faire la revue d’avancement des projets et réformes de la feuille de route.

Au cours des travaux, le président de la République a insisté sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre des projets pour l’obtention des résultats attendus par les populations. Il a par ailleurs indiqué que ce séminaire devait permettre de tirer les leçons des succès et de s’interroger sur les défis, en prenant en compte les enjeux climatiques, économiques, sanitaires et sécuritaires.

De manière spécifique, ce deuxième séminaire de l’année a permis au gouvernement d’examiner la trajectoire des projets relatifs aux secteurs prioritaires tels que l’assurance-maladie universelle ; l’accès universel à l’eau potable ; la construction de logements ; le recensement des infrastructures socioéconomiques et la digitalisation de la vie publique.

L’analyse a révélé notamment qu’il était nécessaire d’améliorer la coordination ; la préparation des projets et la lisibilité des réalisations des projets.

A cet effet, une coordination renforcée sera mise en place pour une meilleure visibilité.

Ensuite, il a été abordé les enjeux sécuritaires régionaux, la conjoncture économique post Covid-19, la transition écologique et leur impact sur l’exécution de la feuille de route gouvernementale.

Le gouvernement veut par ces actions permettre au pays d’accélérer la mise en œuvre des programmes sociaux au profit des populations des localités les plus exposées au risque sécuritaire. C’est dans ce cadre qu’une tournée gouvernementale a été conduit par le président de la République et a permis d’échanger avec les populations et d’encourager les forces de défense et de sécurité engagées sur le front.