32.1 C
Lomé
30 novembre 2021
Le Nouveau Reporter

Forum Afrique 2021 du CIAN : Victoire Tomégah-Dogbé rassure les investisseurs

Une délégation togolaise conduite par le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé a pris part au Forum Afrique organisé par le Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN) le 1er juillet dernier à Paris. Dans son discours, le Premier ministre a présenté les opportunités du Togo, surtout en matière de résilience face à la pandémie du coronavirus.

Placé sous le thème « Entreprises en Afrique : un nouveau pacte pour la relance », cette rencontre a réuni plusieurs centaines d’opérateurs économiques et d’investisseurs français et internationaux.

Le Togo, un pays propice pour les affaires

« Le Togo est un pays entrepreneur, qui comprend et parle le langage des affaires. Il offre un cadre attractif et sûr pour les investisseurs étrangers et est une des économies africaines les plus ouvertes. Il s’est engagé dans une profonde dynamique de transformation économique et sociale, matérialisée par l’adoption du Plan National de Développement et de la Feuille de Route Gouvernementale Togo 2025. Il a su prendre la mesure de la pandémie de Covid-19, en adoptant les mesures appropriées, qui ont permis de limiter l’impact sanitaire de la crise. Il a été l’un des premiers pays du Continent à mettre en œuvre une politique de vaccination », a déclaré Victoire Tomégah-Dogbé.

Elle est revenue sur les perspectives de l’économie togolaise, surtout en cette période marquée par la pandémie du coronavirus. « Les perspectives sont bonnes mais nous devons tous être vigilants et conscients de la nécessité d’agir ensemble et de manière cohérente pour répondre aux défis communs : la relance de la consommation, la régulation des exportations, le financement des économies. Nos destins sont liés, aujourd’hui plus encore qu’hier. L’économie post-Covid-19 ne peut plus être cloisonnée si nous voulons réussir notre pari de faire émerger une économie mondiale inclusive et durable. C’est aussi notre ambition au Togo : créer des emplois pour notre jeunesse et transformer l’économie pour un développement réel et inclusif », a déclaré Mme Tomégah-Dogbé.

Résilience
Le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé a également précisé que l’économie togolaise a fait preuve d’une résilience remarquable en atteignant 1,8% de croissance en 2020. Un fort rebond de l’activité, estimé à 4,8%, est attendu en 2021, sous l’effet combiné de la reprise globale et des réalisations de la Feuille de Route Gouvernementale 2025. Le pays a mis en place plusieurs infrastructures pour créer des emplois et augmenter sa capacité énergétique.