Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Gestion transparente du secteur culturel : une mise à jour pour le BUTODRA

Date:

Le Bureau togolais du droit d’Auteur (BUTODRA) lutte ces derniers temps pour une meilleure gouvernance. Après le renouvellement récent de son équipe dirigeante notamment le conseil d’administration, il compte actualiser sa base de données pour une gestion transparente.

Ce nouveau projet entrepris par l’organisme culturel, lui permettra d’être désormais en mesure de constituer un fonds pour les ayants droits (auteurs). Il sera donc pendant ce temps, question après recensement, de regrouper tous les usagers comme : les organes publics ou privés de radiodiffusion et télévision, les hôtels, bars et restaurants, dans un catalogue de taxation unique.

A cet effet, plusieurs agents sont depuis quelques semaines sur le terrain, afin de recenser les acteurs culturels. Destinée, selon “republiquetogolaise”, de réussir à faire vivre de leurs métiers tous les artistes togolais, et d’élargir les sources de perception des recettes, l’initiative s’inscrit dans la vision chère du ministre de la Culture, Kossi Lamadokou. Celle qui consiste à “dématérialiser le mode de perception de ces recettes pour éviter les fuites de capitaux”.

Lire aussi : Art et culture : le ministre Lamadokou installe le nouveau conseil d’administration du BUTODRA

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img