24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Gilbert Bawara : la victoire de Faure Gnassingbé est « une grande percée »

 

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a proclamé les résultats officiels provisoires de l’élection présidentielle de 2020 dans la nuit du dimanche 23 février à lundi. Selon les chiffres publiés, Faure Gnassingbé est reconduit à la tête du Togo pour un quatrième mandat. Alors que Kodjo agbéyomé, principal adversaire de Faure, contredit les résultats, le ministre Gilbert Bawara se réjoui de la victoire de Faure.

 

« Gnassingbé Essozimna Faure est proclamé provisoirement élu président de la République togolaise », a annoncé Tchambakou Ayassor, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). 

Voir aussi : Présidentielle 2020 : décryptage des clés de la victoire de Faure

Selon les chiffres de la Céni, Faure Gnassingbé a été réélu dès le premier tour de la présidentielle avec 72,36% des voix. Une victoire que le ministre de la fonction publique, du travail, de la Réforme administrative, qualifie de « grande percée et de « véritable plébiscite ».

« Actuellement c’est un score inédit.  On constate que Faure Gnassingbé a opéré une grande percée dans des localités autrefois difficiles, et que dans les autres localités, c’est un véritable plébiscite », a-t-il annoncé à la RFI.

L’opposition parle de « résultats fabriqués »

Déjà le soir du samedi, jour du scrutin, Agbéyomé Kodjo avait lui aussi dénoncé de nombreuses fraudes, notamment des inversions de résultats. Avant la proclamation des résultats par la Céni, l’ancien Premier ministre a affirmé devant la presse qu’il a lui-même convoquée, qu’il était sans conteste le vainqueur du scrutin, au vu des chiffres qu’il possédait.

« Sur l’ensemble du territoire national, les électrices et électeurs ont voté massivement en ma faveur. Au regard des résultats que nous avons compilés à travers les procès-verbaux en notre possession, nous avons gagné cette élection présidentielle du 22 février 2020 au premier tour, avec un score oscillant entre 57% et 61%. A l’instant même, je suis le président de la République démocratiquement élu et je m’engage à former un gouvernement inclusif dès les premiers jours », a affirmé Agbéyomé Kodjo.

Pour le moment, les résultats provisoires sont maintenus et seront transmis à la Cour Constitutionnelle qui dispose d’un délai d’une semaine pour proclamer les résultats définitifs.