26.1 C
Lomé
14 août 2022
Le Nouveau Reporter

Guillaume Djondo, Prix Littéraire Komlan Messan Nubukpo Poésie 2022

Guillaume Djondo est un maître dans le domaine du digital, c’est connu. Ce qui est en revanche peu connu de lui, c’est son penchant voire son doigté dans le domaine littéraire. Le prix littéraire qu’il vient de décrocher va pouvoir faire une lumière sur son travail poétique et le révéler au monde entier.
En effet, Guillaume Djondo vient d’être couronné lauréat du Prix Littéraire Komla Messan Nubukpo Poésie 2022. L’écrivain a remporté avec brio la distinction grâce à son recueil de poèmes « Senteurs des fleurs fanées ».

Dans le palmarès, il a supplanté ses concurrents Jean Akiti, qui vient en deuxième position et Didier Nagbe en troisième position.

Dans ce recueil de poésie, le lecteur découvre un véritable parfum de vie. Une fragrance de son quotidien émiettée dans une oscillation entre les vagues de l’amour, les nattes de déception, les nuages de regret, les wagons de tristesse, la faucheuse mort, les cendres de la renaissance, les besoins d’espoir, les mirages de l’avenir, les charmes du bonheur et les calumets de la paix. Un fumet qui apparaît toujours dans la transition entre l’adolescence et la vie d’adulte, ce passage obligé.

Même fanées, les fleurs sentent. Parfois de senteur bonne, et souvent moins bonne, elles inspirent par leur essence, et imitent par leur dégénérescence. Toutes les fleurs qui mettent dans un état hypnotique, parlent. En ces mots, la plume de Guillaume Djondo s’exprime pour livrer ici les senteurs de toutes les fleurs du monde.

La foi, l’être, la pensée du lecteur ne seront plus jamais muets. Ils reflèteront, à toujours, sa personnalité, à travers l’effluve des fleurs fanées que recèle cet ouvrage.

Qui est Guillaume Djondo ?

Guillaume Djondo a vu le jour un 10 janvier à Lomé, mais pendant longtemps, il muselait son don d’écriture. Ce n’est qu’après ses 20 ans qu’il décide de laisser sa plume de collégiens aux poèmes légers pour écrire plus profond, plus poignant.
Juriste, titulaire d’un Master 2 en Passation et gestion des marchés publics à l’Institut de Formation et de Recherche pour le Développement Durable (IFORDD), il est aussi blogueur sur la plateforme Mondoblog de Radio France Internationale.

Guillaume Djondo est l’actuel chef de la communication digitale de la Presidence Togolaise.

Les prix attribués lors de cette édition du FESTILARTS sont comme suit :

1er prix: Senteurs des fleurs fanées de Guillaume Djondo, lauréat du prix littéraire Komla Messan NUBUKPO – Poésie 2022

2e prix: Le moulin de Djacko de Jean Akiti

3e prix: Vers de ma patrie de Didier Nagbe